Développement durable : les Français adhèrent

Publié par le

Comment les Français appréhendent cette nouvelle valeur qu'est le développement durable ? Quel est le positionnement et la légitimité de ses acteurs ? Réponses avec la première vague du Baromètre lancé par Efficience 3.

  • Imprimer


«Lorsque l'on explique aux Français ce qu'est le développement durable, on se trouve face à un consensus extraordinaire », note d'emblée Christian de Thieulloy, directeur Omnibus France d'Efficience 3 et responsable du Baromètre du développement durable, étude annuelle en souscription que vient de lancer l'institut. Effectivement, près de 65 % des sondés, sont tout à fait d'accord avec l'affirmation que le développement durable "est essentiel pour l'avenir de la planète", 28 % étant "plutôt d'accord". A contrario, 11,3 %, seulement, sont tout à fait d'accord avec le fait que ce soit "une mode". Une adhésion à moduler cependant car une large majorité (dont plus de 45 % de "tout à fait d'accord") estime qu'ils seront obligés "de toute façon d'en suivre les règles". Pour les Français, trois organismes agissent le plus en faveur du développement durable : les municipalités, les ONG et le gouvernement, avec des scores supérieurs à 60 %. Trois autres étant en retrait : les syndicats, les partis politiques et le patronat, moins de 40 %. L'Energie-Pétrole, la Chimie-Pharmacie et l'Automobile leur apparaissent comme les trois premiers secteurs qui devraient se soucier prioritairement de développement durable, suivis par les Transports, l'Agriculture, l'Agroalimentaire... On voit là aisément l'influence des facteurs de risque pour l'environnement. Quant aux entreprises qui agissent le plus, et dont nous donnons ici le Top 5 par ordre décroissant de réponses "oui", elles sont neuf à avoir des scores nets (différences entre réponses "oui" et "non") supérieures à 20, les huit suivantes ayant un score compris entre 0 et 20 et treize un score compris entre 4 et - 15. Enfin, au niveau des villes, Paris ressort en tête, les quatre premières villes ayant un score net supérieur à 20, douze se situant entre 10 et 20 et six obtenant entre 10 et - 3. Tous les résultats détaillés sont bien sûr disponibles auprès de l'institut.

MÉTHODOLOGIE


Enquête téléphonique (système CATI), réalisée entre le 15 et le 22 octobre 2002, auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française de 15 ans et plus.

François Rouffiac

Autres articles

Kantar Media et TechEdge s'allient dans l'analytics
Kantar Media et TechEdge s'allient dans l'analytics

Kantar Media et TechEdge s'allient dans l'analytics

Par

Kantar Media et TechEdge renforcent leur programme innovation en creant une entite dediee au developpement de logiciels analyse audience Big [...]

Produrable 2016
Produrable 2016

Produrable 2016

Par

Salon des acteurs et des solutions pour le developpement durable amp la RSE Produrable se veut evenement professionnel pour developper son business [...]

Devenir une entreprise créatrice d'expériences
Devenir une entreprise créatrice d'expériences

Devenir une entreprise créatrice d'expériences

Par

Le novembre Adobe Symposium pose ses valises Paris pour presenter le vecu de grandes entreprises qui ont place cette experience au coeur de [...]

Pourquoi faut-il penser mobile ?
Pourquoi faut-il penser mobile ?

Pourquoi faut-il penser mobile ?

Par

Dans ce monde de plus en plus mobile first il est necessaire pour les entreprises avoir son application mobile native ou developpee sur mesure [...]

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité
Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Altice s'offre Teads pour accélérer dans la publicité

Par

La pepite francaise tombe dans le giron Altice qui ambitionne ainsi de developper son pole publicite et imposer la publicite adressee en television [...]