Recherche

Des formules qui prennent en compte toutes les bourses

Publié par le

Stages “catalogue”, cursus diplômants, organismes généralistes, campus de renommée internationale…: le coût des formations est soumis à des paramètres divers et pas toujours objectifs.

  • Imprimer


« Le marketing a toujours été conçu, analysé, promu pour les grandes entreprises. Pourquoi les PME, qui représentent 98 % du tissu des entreprises françaises, n'auraient-elles pas droit à des formations accessibles », interroge Vanina Delobelle, présidente de Cocoony, société de conseil et de formation en marketing. Les tarifs sont indexés sur un certain nombre de critères, plus ou moins objectifs: nature de la formation (catalogue ou ad hoc), lieu de la formation (dans les locaux du formateur, dans l'entreprise ou dans un endroit “neutre”), profil du consultant (junior ou senior). « Il est convenu de dire que lorsque l'on facture 100 euros, 50 euros reviennent au consultant », remarque Nathalie Van Laethem, responsable de l'interentreprises marketing à la Cegos. Les exigences des acheteurs quant à la qualité des intervenants s'avèrent d'autant plus légitimes.

Une journée à 2000 euros

Bref, une journée de formation pourra être facturée de 400 à 2000 euros. Les catalogues des grands instituts généralistes affichent un tarif moyen unitaire qui varie de 400 à 700 euros par jour selon les programmes. La marge des organismes est fonction du nombre de stagiaires inscrits aux sessions vendues. En moyenne, elle ne dépasse pas les 10 %. « Les consultants qui se font payer 2000 euros agissent en indépendants, soutient Vanina Delobelle. Mais on frôle ici le délire. Et encore… les prix se sont écroulés. Il y a quelques années, il n'était pas rare de voir des formateurs demander 3000 euros à la journée. Aujourd'hui, la moyenne tourne autour des 500-600 euros. »

L'échelle du prestige fait monter les prix

A l'ESC Lille, un stagiaire devra débourser 11000 euros pas an pour l'inscription au mastère spécialisé. « Dans la majorité des cas, ce sont les étudiants qui financent. Mais rares sont ceux qui prennent tout en charge. Nous les aidons à monter un dossier de financement », note Henri Verliefde, directeur du mastère marketing management de l'ESC Lille. A l'Insead, seulement 6 % des formations sont prises en charge par les entreprises. Un cinquième des stagiaires touchent une bourse de l'école. Les trois quarts restant cassent leur tirelire, empruntent ou obtiennent des bourses extérieures à l'entreprise. Et, pourtant, les prix de l'Insead demeurent parmi les plus élevés sur le territoire français. L'école ne faisant que confirmer ici son image prestigieuse. Car les institutions font flamber leurs tarifs à mesure qu'elles gagnent leurs galons dans l'échelle du prestige. Une formation à l'Insead coûtera entre 1000 et 1500 euros par personne et par jour. Un employeur devra débourser environ 7500 euros pour un stage de cinq jours et quelque 3500 euros pour deux journées. Côté intra, la formation d'un groupe de 40 à 50 personnes frôle les 28000 euros par jour. Des tarifs comparables à ceux des plus grands campus de commerce et de management, où le salaire des professeurs avoisine celui de cadres dirigeants. Et ne parlons pas des émoluments de certains gourous, qui s'apparentent à ceux pratiqués dans le showbiz. Chicago Graduate School of Business fait monter le coût de ses formations de quatre jours à 6100 euros. C'est plus qu'HEC. « Pour une formation courte, il faut compter entre 1500 et 4000 euros, explique Bertrand Moingeon, directeur délégué executive Education à Jouy-en-Josas. Pour les diplômantes, on peut aller jusqu'à 30000 euros, voire plus, selon l'institution choisie. En intra, les tarifs sont fonction de la complexité du projet. »

Muriel Jaouën

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.