Recherche

Des consommateurs réguliers

Publié par le

72,6 % des foyers français ont acheté au moins une fois des déodorants en 2011 au cumul annuel mobile. Ils dépensent en moyenne 213 euros par an sur ce segment. Un marché concentré car les gros acheteurs (20 % de la clientèle) réalisent 50 % des achats en volume du marché, notamment via une fréquence d'achat plus élevée: 10,6 actes d'achat en moyenne, contre 5,4 pour les acheteurs moyens. Ils font partie de foyers plutôt sensibles aux promotions: 49,8 % d'entre eux déclarent acheter souvent les marques en promotion (contre 48,2 % au total hygiène-beauté). Ce sont également des foyers qui attendent des innovations sur le marché (à 58,7 %, contre seulement 46,4 % du total hygiène-beauté).

A noter: on ne constate pas d'implication forte à la marque. Le rejet des MDD est plus faible que la moyenne (21,5 % des acheteurs de déodorants perçoivent une forte différence qualitative entre les grandes marques et les marques de distributeur, contre 23,7 % pour la moyenne hygiène-beauté).

- Les gros acheteurs de déodorants consomment beaucoup la presse, en particulier les magazines (people, automobile, santé) et apprécient beaucoup moins les quotidiens régionaux.

- Ces consommateurs ont un comportement particulier concernant la radio: ils sont très friands de stations musicales et écoutent très peu de stations généralistes.

BrAnd Buy est un produit d'affinité Média-Marché développé par Havas Média, en collaboration avec TNS. Le résumé des tendances du marché est réalisé à partir des résultats du questionnaire TNS Worldpanel-Prométhée. Les données de piges quantitatives sont issues de TNS Media Intelligence.

Sources des données:

- TNS Worldpanel (panel de 20 000 foyers, scanning des achats de chaque panéliste) ;

- Havas Média (questionnaire média administré une fois par an aux panélistes Worldpanel, deux fois sur la TV ; fusion et probabilisation) ;

- TNS Worldpanel-Prométhée - échantillon postal et Web: plus de 10 000 envois/an, système intégré de pilotage de marques sur 60 marchés, 4 sources de données: Prométhée Image (attitudes), Kantar Media (invest pub.), Worldpanel (comportement), panel Infoscan (offre magasin).

- TV Les gros acheteurs de déodorants regardent peu la télévision en semaine et le week-end. Ils s'adonnent davantage à ce loisir après 22 h 30.

- Ces foyers vont au cinéma assez peu souvent (une fois par mois, voire moins).

CCM Data et Marketing et CCM Business fusionnent

CCM Data et Marketing et CCM Business fusionnent

CCM Data et Marketing et CCM Business fusionnent

Le groupe Figaro CCM Benchmark, spécialisé dans l'édition de sites web, la formation et l'événementiel, lance une nouvelle régie dédiée au marketing [...]

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Article écrit par Sarbacane Software

Sarbacane Software

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

Marketing d’influence : nouveau prince du marketing moderne?

On en parle beaucoup ces derniers temps, le marketing d'influence se voit comme une nouvelle façon d'aborder les stratégies de communication. [...]

Les 5 jobs du Web de la semaine - 27/02/2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les 5 jobs du Web de la semaine - 27/02/2017

Les 5 jobs du Web de la semaine - 27/02/2017

Webmarketer, Community Manager, Chargé Ventes et Outils, Chargé de Référencement Naturel... Postulez aux offres d'emploi de la semaine en moins [...]

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comment comprendre et influencer le comportement du consommateur

Comprendre le comportement du consommateur est une tâche vaste et complexe, mais avec le bon mix de recherches vous pouvez mieux comprendre [...]

Saga #InboundMarketing : Fondements

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Fondements

Saga #InboundMarketing : Fondements

Le comportement des consommateurs a changé ! Ils ne sont plus réceptifs aux stratégies marketing traditionnelles. Un phénomène qui s’explique [...]