MENU
Recherche

Des bulles pour une communication plus légère

Publié par le

La BD comme outil de communication? Intemporel, ludique, culturel... le neuvième art s'est récemment délivré de sa mauvaise réputation. Mieux, il sert désormais le discours des entreprises.

  • Imprimer

 

«La bande dessinée, c'est pour les enfants.» Ce poncif, Christophe Delvallé, dessinateur de bande-dessinée et fondateur de BD-communication, agence spécialisée dans la BD d'entreprise, ne l'entend plus dans la bouche de ses clients. « Les annonceurs ont enfin compris qu'en communiquant grâce à la bande-dessinée, ils améliorent le contact avec les consommateurs en se donnant une image plus sympathique », explique cet ancien dessinateur de presse. Mais ce revirement de situation est récent. En effet, ce support se défait tout juste du carcan de préjugés dans lequel il était enfermé jusque-là. Et s'il semble dépasser les frontières de l'entertainment, elle reste surtout utilisée pour énoncer des conseils d'hygiène ou de sécurité. Voire pour faire passer un message en douceur au sein de l'entreprise. A l'instar du spécialiste de l'assurance Axa qui, afin de sensibiliser son réseau d'agents aux bonnes pratiques de l'email, a pris le parti d'utiliser ce moyen de communication. Au final, il en est sorti une BD mettant en scène des personnages dans des situations comiques dans lesquelles le réseau pouvait se reconnaître. « C'est en recourant à une approche ludique de ce type et non à une communication moralisatrice que l'on peut faire sourire et ce, même en abordant les sujets les plus complexes », soutient Christophe Delvallé. C'est d'ailleurs cet atout qui pousserait de plus en plus de grands dirigeants à s'intéresser à ce mode de vulgarisation et de promotion, idéal pour s'adresser à leurs clients. C'est dans cette optique que Michelin a publié une série de planches pour faire connaître ses produits auprès du grand public. Elles ont été traduites et diffusées dans cinq pays parfois à un million d'exemplaires. « Plus l'entreprise est grosse, plus elle doit s'intéresser à la bande-dessinée, constate Christophe Delvallé. Cela confère une image plus ouverte à de grosses structures que les gens considèrent le plus souvent froides et peu accessibles. »

Face à cet emballement, l'univers de la BD s'adapte et fait des bulles jusque dans l'iPhone. « Ce format se mêle parfaitement au monde numérique », confirme Christophe Delvallé. L'émergence du marché des tablettes et de la 3D laisse de beaux jours à ce support de communication.

Des bulles en web-série

- Preuve que la bande-dessinée s'adapte au monde numérique, Samsung s'inspire du succès de la série «Les Geeks» et la met à l'honneur à travers une web-série éponyme. Celle-ci est diffusée depuis septembre sur la fanpage Facebook et la chaîne YouTube Samsung Mobile France, ainsi que sur une web-app dédiée. Toute l'ambiance de la BD et ses héros figurent dans la web-série. But de l'opération: développer un contenu adapté aux médias sociaux, pour une marque en déficit de notoriété sur ce canal. Et fédérer une certaine communauté autour de ses produits (ici, un public jeune et masculin).

Des bulles de BD pour animer un centre commercial

- Transformer un centre commercial en un lieu d'expérience. C'est ce à quoi s'est employé Corio, groupe spécialisé dans l'immobilier commercial, en lançant une bande-dessinée dans le centre commercial Quais d'Ivry, en région parisienne. Cette dernière met en scène un super-héros, Wadé, dont les aventures se déroulent ponctuellement à l'intérieur du centre. La BD est visible dans cet espace à l'occasion de jeux et d'animations grand public et peut être consultée sur la page Facebook du centre commercial.

Des bulles à emporter

- McDonald's aime piocher dans le patrimoine de la BD. Au mois d'août 2010, le géant de la restauration rapide avait utilisé la célèbre BD Astérix pour illustrer le deuxième volet de sa campagne «Venez comme vous êtes». Au mois d'août dernier, pour le troisième volet de cette campagne, le géant du fast-food récidive et s'entiche cette fois de Tintin. Une façon de faire la promotion, avec un temps d'avance, du film Tintin en 3D, réalisé par Steven Spielberg (sortie prévue le 26 octobre 2011). De la même manière que la campagne d'affichage avait créé la polémique avec Astérix, celle avec le reporter est prête à susciter un véritable buzz... négatif ou positif.

La Poste et les assurances: des bulles pour convaincre

- Difficile de rajeunir une image un peu vieillotte? C'est pour cette raison que La Poste a choisi le format BD pour sa dernière campagne publicitaire. A travers la saga introduite par «Qu'est-ce qu'ils ont encore inventé à La Poste?», la BD met en avant la capacité d'innovation de la société. Conçue avec BETC Euro RSCG, la campagne est traitée sous une forme humoristique et décalée au travers de deux pages de BD, diffusées dans la presse quotidienne nationale et magazine.
Idem pour l'assureur MMA, qui illustre sa récente campagne en compagnie du Chat de Philippe Geluck.

Damien Grosset