Recherche

Des boutiques à réinventer

Publié par le

Image de la marque plus que simple point de vente, la boutique devrait être au centre de toutes les attentions. Avec une préoccupation essentielle: le souci du client. Tour d'horizon de concepts londoniens et parisiens à suivre.

  • Imprimer

Pour Béatrice Querette, fondatrice de l'agence Merchanfeeling, le constat est sans appel. «Nos boutiques ne cor respondent plus aux attentes. Si 40% des gens achètent du textile en vente par correspondance, c'est parce qu'ils se sentent bien chez eux. Mieux que dans les magasins..»., s'inquiète-t-elle. Lien affectif entre le client et la marque, la bouti que serait à réinventer. Les tendances merchandising sont là pour accrocher le client: au rang des valeurs sûres toujours d'actualité, on citera notamment le naturel, le vintage ou le noir et blanc. . . ou dans le vent pour les prochaines années, la «plaisir attitude», le comerchandising ou l'abondance... Mais cela ne suffit pas. La cohérence reste le maître mot. «Le magasin doit transpirer la marque, montrer son univers, insiste Béatrice Querette. Et surtout ne pas oublier la valeur client». L'indispensable expérience shopper oubliée par de nombreuses marques. «En Angleterre en revanche, la notion du service client est beaucoup plus développée qu'en France», selon Hélène Sagné, p-dg de l'agence BUG. Et si un concept ne marche pas, pas d'hésitation: «A Londres, si les objectifs ne sont pas atteints, au bout d'un an, le concept est complètement renouvelé», souligne-t-elle. Un état d'esprit qui crée indubitablement un dynamisme commercial qui devrait nous inspirer.

Béatrice Héraud