Recherche
Se connecter

Dermophil s'essaie à de nouveaux territoires

Publié par le

Spécialiste des mains et des lèvres en pharmacie et en food, Dermophil s'attaque au visage avec Soin d'eau, la première gamme de soin thermal de grande diffusion.

  • Imprimer


« Le thermalisme séduit chaque année 600 000 personnes et, jusqu'à présent, les produits de soin qui en sont dérivés étaient vendus dans les seules pharmacies, explique Christine Escande-Turcon, directrice du marketing de Melisana, société de distribution des laboratoires pharmaceutiques allemand Kloster Frau. Nous pensons qu'avec Dermophil, nous avons l'avantage d'arriver sur une tendance affirmée, avec une marque connue, à forte caution pharmaceutique. » Conscient d'accoster sur un marché déjà bien encombré, en grande partie trusté par des grandes pointures qui y bataillent avec des moyens à leur échelle, Dermophil a choisi une niche doublement dans l'air du temps. La ligne Soin d'eau s'attaque, en effet, à un problème en vogue, les peaux sensibles, qui concerne deux femmes sur trois, avec des produits formulés autour d'une eau thermale, en l'occurrence celle de Bagnoles-de-l'Orne, station fréquentée à 80 % par des curistes femmes.

Communication pédagogique


Forte de son expérience pharmaceutique, Dermophil a tenu à ne pas lancer des produits prétexte mais à les doter des garanties semblables à celles attendues de l'officine. Formulés sans parfum, ni colorants, ni filtres chimiques, testés par des dermatologues, les sept produits de toilette et de soins comportent entre 50 et 80 % d'eau thermale. « Nous mettons également en avant le fait qu'ils sont fabriqués dans les règles d'un établissement pharmaceutique réglementé par le Code de Santé publique et l'Agence du médicament », ajoute Christine Escande-Turcon. Le groupe allemand Kloster Frau auquel appartient Dermophil est, en effet, présent en pharmacie avec des marques comme Dermagor, Item, Hégor, Hepatoum ou Fuca. Pour ces raisons, le lancement de Soins d'Eau sera soutenu par une communication explicative qui démarrera en décembre par trois mois de publi-reportage dans la presse forme et santé. En magasins, une partie des produits portera un manchon intégrant un consumer magazine plié au dos où seront notamment expliquées les vertus de l'eau thermale normande. Lancée à l'export sur les marchés européens et asiatiques, la marque Soin d'Eau ne sera pas, en France, commercialisée en pharmacie où le trio Avène, Roche-Posay et Vichy occupe déjà bien le terrain.

LÉNA ROSE

La rédaction vous recommande

Témoignage Feelunique
Témoignage Feelunique

Témoignage Feelunique

Par Bazaarvoice

Feelunique multiplie les interactions clients et augmente son taux de conversion grace aux photos authentiques prises par ses clients

Sur le même sujet

20 Minutes prend le virage du Digital First
Média
20 Minutes prend le virage du Digital First

20 Minutes prend le virage du Digital First

Par Laurence Moisdon

Lors de sa présentation annuelle, à Paris, le quotidien 20 Minutes a dévoilé ce 24 mai 2018, sa stratégie éditoriale et commerciale : investissement [...]

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie
Média
RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

Par Laurence Moisdon

RTL AdConnect annonce deux partenariats avec Orbimedia et Comkeys, basées respectivement au Japon et en Chine. Des signatures qui montrent une [...]

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France
Média
MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

Par Laurence Moisdon

Audience Square et La Place Media s'allient pour créer Mediasquare : la plus grande place de marché média en France. Les annonceurs auront ainsi [...]