Recherche

Déco : les créateurs subliment le brut

Publié par le

Que ce soit dans les cosmétiques, l'automobile ou l'alimentaire, le naturellement correct préoccupe les marketeurs. Le recours à la nature donne du fil à retordre aux marques qui veulent séduire un consommateur rassuré par les matériaux bruts.

  • Imprimer


L'un des événements architecturaux français de l'année aura été sans conteste l'ouverture du musée du Quai Branly, petite oasis de verdure près de la Seine, à Paris. L'originalité du lieu : un mur végétal furieusement tendance conçu par le père du concept, Patrick Blanc. Chez soi, le végétal envahit aussi les pièces à vivre. Lors du dernier salon Maison et Objet, il s'est établi comme motif incontournable : la vaisselle, la lingerie, les divans et les sticks muraux se parent de dessins organiques, les meubles se rêvent arbres et les tapis se font gazon. Un phénomène présent chez les créateurs et les distributeurs spécialisés, comme Leroy- Merlin qui a fait de “l'oxygène végétal” l'une des tendances déco de l'automne 2006.

Béatrice Héraud

Etudes / Consumer Insight

Etudes / Consumer Insight

Etudes / Consumer Insight

Pour une entreprise, le rôle fondamental des études – qu’elles soient conduites par un service interne ou via un institut spécialisé – consiste [...]

Data driven marketing

Data driven marketing

Data driven marketing

Dans l’ère du digital, les directions marketing font face à un afflux d’informations liées aux nouveaux comportements des prospects. Ainsi, [...]

Les marques nationales composent (bien) avec la crise ...

Les marques nationales composent (bien) avec la crise ...

Les marques nationales composent (bien) avec la crise ...

Entre consommation alternative et frugale, les marques nationales ont augmenté leurs parts de marché en 2013. Elles représentent 62,2% des dépenses [...]