Recherche

Dauphin s'affiche citoyen

Publié par le


«Nous aurions pu faire une campagne de communication classique, nous avons choisi de mettre la puissance de la marque au service de l'APEV, l'Association d'aide aux parents d'enfants victimes. » Pour Claude Duval, directeur général de Dauphin, la campagne affichée le 2 mai dernier sur le dispositif Grand Chelem, à savoir les réseaux Giga de Dauphin et Itinéraires de Thomas, prouve la capacité de l'afficheur à concerner tous les Français sur l'ensemble du territoire hexagonal. Une capacité mise au service d'une grande cause via une campagne signée Enjoy Scher Lafarge, qui à n'en pas douter, restera dans les mémoires. « Lorsqu'Avenir, en septembre 1981, a voulu prouver qu'il pouvait tenir ses promesses, il lançait l'effet Myriam. Vingt ans plus tard, les attentes sont différentes, nous avons voulu créer un choc, une émotion », détaille Christophe Lafarge, directeur associé de l'agence Enjoy. Et d'ajouter : « Une affiche réussie est un choc en soi ».

Un parti pris périlleux


Affiché en 4X3, le visage de neuf enfants disparus est en effet un parti pris périlleux. Mais un parti pris qui a reçu l'accord de l'association dont le besoin le plus crucial est d'être vue partout en France. « 49 millions de Français ont eu 324 millions d'occasion de voir la campagne qui a été affichée sur 9 802 panneaux », poursuit Claude Duval, qui ajoute que cette campagne est aussi destinée à l'interne. Malgré le changement d'actionnaire et la fusion des marques, l'esprit Dauphin, souvent qualifiée d'entreprise à visage humain, demeure. Reste à savoir, au-delà de l'émotion suscitée, si l'initiative ne joue pas sur la confusion des genres. Dans un pays fortement marqué par une culture judéo-chrétienne, le message ne risque-t-il pas d'être brouillé ? Ce débat, selon Alain Boulay, président de l'APEV, serait d'un autre temps.

Rita Mazzoli

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]