Recherche

Danone positionne trois de ses marques sur le snack ultra-frais

Publié par le

Bio, Velouté et Taillefine. Les trois fleurons du leader de l'ultra-frais portent désormais les couleurs d'une nouvelle marque ombrelle "Danone Snack". Une offre qui vise à dynamiser le segment du "snacking adulte".

  • Imprimer


Les adultes sont-il l'avenir du "snacking" frais ? Danone semble le croire puisque la marque investit ce créneau avec sa première offre transversale. Baptisée Danone Snack, elle accueille trois des marques phares du groupe, Bio, Taillefine et Velouté. Au total, sept références, présentées dans des petites bouteilles de 150 grammes (design Desgrippes & Associates), font leur apparition dans les linéaires. « 75 % des adultes de plus de 25 ans "snackent" et 37 % le font de façon régulière. Or, aujourd'hui l'offre snacking du rayon ultra-frais est essentiellement orientée vers les enfants puisque la plupart des produits sont des aromatisés », constate Isabelle Flouquet, directeur marketing Base Business chez Danone. En arrivant avec une offre qui vise aussi bien la famille, via Velouté, que les adeptes de la santé, via Bio, et les femmes avec Taillefine, Danone entend donc recruter de nouveaux consommateurs et par là même dynamiser le segment. « Le marché de la consommation hors repas, qui correspond à 25 % des dépenses alimentaires, pèse aujourd'hui 43 milliards de francs dont 42 % réalisés par les biscuits, 18 % par la confiserie, 16 % par la viennoiserie, 8 % par les fruits et seulement 7 % par l'ultra-frais, alors même que ce dernier est le premier marché alimentaire. » Petit en poids, il ne représente que 3,4 % de l'ultra-frais, le snacking n'en demeure pas moins un des éléments les plus dynamiques puisqu'en deux ans il a enregistré une croissance de 38 %. Une progression liée à la croissance de l'offre - + 8,1 de nouvelles références en deux ans - et à un soutien publicitaire important, 6 % des investissements plurimédias de l'ultra-frais (820 millions de francs, soit 17 % de croissance en 1999). Lancée simultanément en grande distribution et en restauration hors domicile, la marque sera soutenue, dans les semaines à venir, par une campagne de communication télé signée par Young & Rubicam. Chaque marque bénéficiera d'une création spécifique autour d'une même structure. « Les créations reprendront le même schéma tout en respectant le territoire d'expression de chacune des marques », souligne Isabelle Flouquet. Lancée au printemps dernier en Hongrie, la gamme pourrait connaître un développement international si le bilan français s'avère positif.

Rita Mazzoli

Quelles sont les pratiques d'achat des générations Z?

Quelles sont les pratiques d'achat des générations Z?

Quelles sont les pratiques d'achat des générations Z?

Acheter par commande vocale recevoir des abonnements cibles et beneficier de reapprovisionnements automatique Tels sont en substance trois leviers [...]

K-Way signe un retour gagnant

K-Way signe un retour gagnant

K-Way signe un retour gagnant

La relance une marque est toujours une gageure Depuis plus de trois ans Way est repartie la rencontre des consommateurs francais avec des collections [...]