Recherche

Création : Projet de pack en ligne : encore un peu de patience...

Publié par le

En avril dernier, l'agence Lundi, Mardi, Mercredi... lançait Docteur Doc, un logiciel proposant de faire l'interface entre elle et ses clients. Le point sur cette innovation.

  • Imprimer


Alors que Lundi, Mardi, Mercredi... s'apprête à rendre opérationnelle la version Bêta (test) de Docteur Doc, son nouvel outil, l'agence a recentré le projet initial de création on line sur la grande distribution et l'a séparé par métiers. Son utilisation devrait être scindée en une utilisation commerciale et une partie permettant la production de brochures, catalogues pour la grande distribution. Mais côté packaging, l'agence a revu ses ambitions à la baisse. Créer des packs en les soumettant en ligne, c'était la promesse d'organiser le background et ne rien perdre des différentes étapes de création et de mise au point. Chez le client, en fonction de la personne, chacun pourrait un jour, avoir des droits de modifications, de validation, d'impression..., ce qui permettrait donc, à terme, de faire des économies d'échelle, sans perte d'informations entre les coups de fils, les comptes rendus et les décisions de couloirs. L'idée n'était pas de transformer le client en créatif mais de mieux gérer la vie d'un projet dans ses grandes étapes. Mais cela sera peut-être pour plus tard... L'idée de "partager un document par centre de compétence" paraît un peu prématurée compte tenu de la persistante pesanteur des hiérarchies marketing.Pour l'heure, Docteur Doc pourrait servir à créer des packs pour les marques de distributeurs ou permettre aux industriels de personnaliser leurs emballages en respectant une cohérence de base. « Pour créer un pack, c'est un peu difficile car la part de création est importante, explique Hubert de Malherbe, le fondateur de l'agence. Le faire en ligne n'est pas vraiment possible. Par contre, cela peut permettre à un industriel de mettre ses packs en ligne, de façon à ce que toutes ses agences et ses partenaires aient les "templates" (gabarits, documents électroniques, base lines, éléments techniques...) à disposition. Il peut ainsi faire une consultation, envoyer ses packs dans le monde entier facilement. C'est un bon support de travail et un gain de temps par rapport aux délais de consultation. Par rapport à l'idée initiale de création de pack en ligne, on s'est rendu compte que ce n'était pas une entrée à valeur ajoutée pour Docteur Doc. »

Valérie Mitteaux

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Article écrit par Éditialis Brand Content

Éditialis Brand Content

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ? Saga #InboundMarketing : Comment ça marche ?

Pour comprendre le fonctionnement des outils de l’inbound marketing, il faut visualiser une structure fonctionnant comme un silo : l’obtention [...]

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

Article écrit par Cabestan

Cabestan

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

5 clés pour une stratégie de marketing omnicanal réussie

L’engagement omnicanal traduit une vision délinéarisée du parcours Client, un canal n’en suit pas simplement un autre, les interactions sont [...]

MEDIA.figaro lance sa solution de formats inRead

MEDIA.figaro lance sa solution de formats inRead

MEDIA.figaro lance sa solution de formats inRead

Afin de garantir à ses annonceurs transparence et performance, MEDIA.figaro annonce le lancement de son offre de formats Video inRead, intégralement [...]

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

Instagram affiche 2 millions d'annonceurs mensuels

La plateforme sociale aux 400 millions d'utilisateurs quotidiens dans le monde a vu le nombre des annonceurs présents sur le réseau doubler [...]

Comment taper dans le millennial ?

Comment taper dans le millennial ?

Comment taper dans le millennial ?

Les millennials sont des humains comme les autres : ils aiment gagner du temps et recevoir de l'attention. Mais ils attendent des marques davantage [...]