Recherche

Consommation en GMS : stabilité en janvier

Publié par le


320 euros ont été dépensés sur le mois de janvier par un foyer dans les hypermarchés et supermarchés. Ce chiffre est stable par rapport à l'année précédente. Cependant, une analyse plus fine du comportement des foyers met en avant une baisse de la fréquence des visites (- 1 %), qui résulte de l'effet mécanique de la réduction du nombre de jours ouvrés entre l'année 2005 et l'année 2006 (- 1). A l'inverse, le panier moyen par visite poursuit la progression observée depuis trois mois (+ 1 %) et dépasse les 48 euros par ­visite. Ce résultat est la conséquence d'une hausse du prix moyen d'achat par produit (+ 1  %), alors que la quantité de produits au sein du panier reste stable (21,6 en moyenne).

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Article écrit par EmailStrategie

EmailStrategie

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ? RGPD 2018 : Quels impacts sur vos actions marketing ?

Le RGPD c’est bientôt ! Si vous ne savez pas ce qui se trame derrière ces 4 lettres, il est impératif que vous consacriez une partie de votre [...]

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Les enjeux du marketing BtoB en 2017

Quels sont les objectifs, les moyens déployés et les grandes transformations du marketing BtoB cette année ? C'est à ces questions que veut [...]

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Article écrit par Brainsonic

Brainsonic

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

House Of Fans, le nouveau programme ambassadeurs de Microsoft

Retour sur le programme de Brand Advocacy « House Of Fans » lancé par Microsoft France il y a quelques mois. Un véritable club privé destiné [...]

Mailjet présente Briq

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Briq

Mailjet présente Briq

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Briq.