Recherche

Consommation en GMS : indicateurs en baisse

Publié par le


Les dépenses en GMS ont enregistré une baisse de 6 % entre septembre 2003 et septembre 2004, uniquement liée à un recul du panier moyen qui revient à 45,3 euros (- 6 % / 2003). Dans le même temps, la fréquentation est restée stable à 6,5 visites par foyer en moyenne sur le mois. Ce fléchissement s'explique en partie par les efforts des distributeurs et des industriels sur la baisse des prix, car le prix moyen par produit acheté a reculé de 2,17 à 2,11 E entre les deux années (- 3 %). Cette érosion importante traduit également un report des achats vers les produits en promotion, les MDD ou premiers prix. Cependant, on n'observe pas d'augmentation de la consommation en volume, le nombre de produits achetés a même légèrement régressé sur septembre (- 3 %).

Ava Eschwège

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

La transformation digitale est l'opportunité pour les entreprises de réconcilier l'humain et les technologies digitales. L’humain et une vision [...]

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Article écrit par Channable

Channable

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Amazon jouit d’un trafic exceptionnel, aussi bien en termes de quantité que de qualité. Ses 23 millions de visiteurs uniques par mois en font [...]

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Le média sportif du groupe Amaury dévoile un nouveau site mobile pour améliorer l'expérience utilisateurs de ses 1,6 millions de mobinautes [...]

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

La première vision de la smart city est dite top down. Centralisée, elle est portée le plus souvent par un ou plusieurs acteurs, souvent de [...]