Recherche

Comment rédiger son questionnaire en ligne

Publié par le


La durée du questionnaire ne doit pas excéder 20 minutes en moyenne. Elle peut être plus longue si l'internaute est un panéliste répondant depuis un access panel. Dans ce cas, il vaut mieux scinder le questionnaire en deux sessions. Si l'internaute est interrogé à partir d'un site, le questionnaire doit être plus court : pas plus de 5 à 7 minutes soit environ 10 à 15 questions. Tout dépend de l'intérêt du sujet pour la cible et des incentives. Ne jamais mentir sur la durée d'un questionnaire. Annoncer dès le départ les contraintes. La formulation des questions doit être sans ambiguïté utilisant un vocabulaire compréhensible par tous. L'architecture du questionnaire doit être soignée et dynamique. Le questionnaire CAWI permet de nombreuses possibilités techniques et graphiques. Bien penser à les utiliser. Utiliser les ressources de l'imagerie, fixe ou animée, de la vidéo en streaming. Dans ce cas, bien respecter les temps d'accès et de téléchargement compatibles avec le plus grand nombre de configurations. Des indications sur les règles de réponse doivent être proposées : informations sur le nombre de réponses possibles, mode d'emploi pour les questions sous forme de tableau... Le répondant doit, sans effort visuel, associer les modalités à cocher avec l'item correspondant. Des traits séparant les lignes des tableaux permettent de s'en assurer. Les tableaux ne doivent pas proposer trop de ligne et doivent être visibles en un bloc sur les plus petits écrans d'ordinateur. Proposer le moins de réponses obligatoires possibles. En cas de réponse obligatoire, systématiser les "échappatoires. Les questions ouvertes sont non seulement possibles, mais recommandées. Les réponses sont plus détaillées et plus riches que par téléphone ou en face à face. Baliser les questions : refus d'une valeur supérieure à celle spécifiée (11 pour une note de 0 à 10), refus de plusieurs réponses si questions à choix simple, contrôle du nombre de choix possibles, refus de cocher "aucun" dans une liste si l'on coche également une réponse. Les messages d'erreurs doivent être écrits de façon simple et être spécifiques à chaque erreur et restitués dans leur contexte. Proposer une rotation aléatoire des items pour les questions basées sur des listes, ce qui permet de ne favoriser aucune des modalités proposées. Pensez à mettre en place un système de blocage de la fonction "back" du navigateur afin d'empêcher le retour sur les réponses précédemment cochées. Utiliser des filtres : la question "Nombre d'enfants présents au foyer" est posée aux personne ayant déclaré avoir des enfants... Les réponses citées dans une question doivent pouvoir être reprises pour des questions ultérieures. Maîtriser les durées de mise en ligne (sur la semaine par exemple) et mettre en place des systèmes d'échantillonnage aléatoire. Rassurer sur l'anonymat/confidentialité des réponses. (Sources : Panel on the Web, Novatest, Novatris, OpinionWay, QualiQuanti)

Anika Michalowska

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.