Recherche

Clementine parle français

Publié par le


SPSS, éditeur de solutions de Business Intelligence (BI), propose son logiciel de data mining Clementine en version française. Déjà disponible sur le marché mais en version anglaise, Clementine est aujourd'hui intégralement traduit, de l'interface au manuel en passant par la documentation. Ce programme sert au CRM analytique : conquête et fidélisation client, ventes additionnelles, gestion du risque client et détection des fraudes. Par ailleurs, Clementine 6.0 est enrichie de nouvelles fonctions, comme des bibliothèques d'application pour les télécoms et le "Web mining" ; de nouveaux algorithmes de modélisation ; la possibilité d'importer et d'exporter des fichiers SAS ; une interface plus conviviale, etc. Clementine version française est disponible sous Windows 95, 98, NT4.0/2000, et en mode client/serveur sous Windows 2000, Solaris (Sun), AIX (IBM), HP-UX et AS/400 (IBM). Clementine version française est disponible à partir de 30 000 euros. (4)

Pour en savoir plus


(4) Clementine. SPSS. Tél. : 01 55 35 27 00

Patrick Cappelli

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Article écrit par Channable

Channable

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ? Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Le nombre de marketplaces actives en France ne cesse d’augmenter, tout comme le volume de ventes qui y sont réalisées. Aujourd’hui, on estime [...]

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

Sponsor du tapis bleu qui longe la croisette lors des Cannes Lions 2017, et "compagnon de route du quotidien" de 7,9 millions de Français, Waze [...]

Quel futur pour l’email marketing ?

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Quel futur pour l’email marketing ?

Quel futur pour l’email marketing ?

Le succès et l’efficacité de l’email marketing se confirment d’années en années. Et d’ailleurs 70% des gens* pensent que l’email sera toujours [...]