Recherche

Chocolat : le snacking développe la consommation

Publié par le

Dans chaque numéro de Marketing Magazine, ACNielsen fournit un éclairage sur l'évolution d'un marché de produits de grande consommation. Et ce, sur le plan européen, grâce à ses bases de données harmonisées, issues de ses panels distributeurs. Ce mois-ci, les chocolats.

  • Imprimer


Sur l'ensemble des 16 marchés européens suivis par ACNielsen (seuls les 7 premiers sont présentés ici), les ventes en volume et en valeur de chocolat ont augmenté de 3 % entre juin/juillet 2000 et juin/juillet 1999. Une moyenne qui cache un certain nombre de disparités. On notera particulièrement, République Tchèque mise à part, d'un côté la baisse de 3 % des marchés allemand et belge et, de l'autre, la progression à deux chiffres de l'Italie. Selon ACNielsen, "la croissance des ventes est liée au développement du snacking, au "craving" (une envie intense avec un besoin urgent de manger) et aux achats d'impulsion. Ce mode de consommation concerne en priorité les habitants du nord de l'Europe."