Recherche

Champagne : en recul, presque, partout

Publié par le

Dans chaque numéro de Marketing Magazine, ACNielsen fournit un éclairage sur l'évolution d'un marché de produits de grande consommation. Et ce, sur le plan européen, grâce à ses bases de données harmonisées, issues de ses panels distributeurs. Ce mois-ci, le champagne.

  • Imprimer


Sur l'ensemble des cinq pays européens étudiés par ACNielsen, le marché du champagne est en recul, en cumul mobile à août-septembre 2001, de 4 % en volume et 5 % en valeur, par rapport à la même période 2000. Une évolution contrastée selon les pays, les plus fortes baisses étant enregistrées en Allemagne, tant en volume qu'en valeur, alors que l'Italie voit son volume baisser de 14 % et sa valeur de 6 % "seulement". Seule, parmi les cinq pays, la Belgique connaît une progression (2 % en volume et 3 % en valeur). On notera d'ailleurs qu'en dépense par habitant, la Belgique est au deuxième rang des cinq pays étudiés, derrière la France bien évidemment, et devant le deuxième marché européen, la Grande-Bretagne.