Recherche
Se connecter

Cap sur les nouveaux médias et l'international

Publié par le

Suivant les demandes de ses interlocuteurs, Médiamétrie poursuit une politique d'innovation vers de nouveaux outils et d'améliorations des études existantes

  • Imprimer


En 1999, le chiffre d'affaires de Médiamétrie atteint les 200 millions de francs. Un chiffre d'affaires qui a plus que doublé en dix ans (90 millions de francs en 1989). Cette évolution a globalement suivi celle des investissements publicitaires en radio, télévision et cinéma. Après une consultation auprès d'une cinquantaine de décisionnaires, Médiamétrie a identifié trois attentes principales. Premièrement, l'institut doit développer tous les nouveaux moyens destinés à connaître l'évolution des auditoires, en en créant certains et en renforçant d'autres. Deuxièmement, la convergence nécessite la connaissance des audiences des nouveaux supports. Troisièmement, Médiamétrie doit poursuivre son développement international, nécessaire notamment à la compréhension d'Internet. Dans chacun de ses quatre domaines d'activité (audiovisuel, études spécifiques, nouveaux médias et international), Médiamétrie annonce donc des nouvelles orientations souhaitées par ses clients.

Evolution des outils existants


En 2000, les premiers tests de l'audimétrie radio auront lieu au cours du premier trimestre. Côté télévision, est désormais prise en compte dans le Médiamat l'audience globale des chaînes du câble et du satellite depuis début octobre, et 280 foyers recevant des programmes en numérique seront inclus dans le panel en janvier 2000. Les chaînes du PAF de complément occuperont encore l'actualité l'année prochaine. « L'audimétrie du câble et du satellite est maintenant techniquement opérationnelle. Il reste à trouver le mode de financement qui sera sans doute décidé pour 2000 », annonce Jacqueline Aglietta, P-dg de Médiamétrie. Concernant les études spécifiques, qui représentent 40 % du chiffre d'affaires de l'institut, elles se développent, notamment via la filiale à 50 % avec GfK, MarketingScan. Au programme, de nouvelles études d'efficacité publicitaire. Médiamétrie entend également jouer un rôle majeur dans la mesure d'audience des nouveaux médias (voir article sur Cybermétrie ci-dessous). « Le développement se fera dans le cadre d'accords mondiaux », précise Jacqueline Aglietta. Enfin, au niveau international, le réseau Eurodata TV va être renforcé et les alliances et partenariats développés. Actuellement Médiamétrie compte 250 clients en France et 100 à l'étranger qui pèsent pour plus de 10 % de son chiffre d'affaires.

P.C

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Quels sont les "nouveaux" enjeux du marketing mobile?
Etudes
Quels sont les "nouveaux" enjeux du marketing mobile?

Quels sont les "nouveaux" enjeux du marketing mobile?

Par Floriane Salgues

Les applications mobiles font partie des investissements prioritaires des marques en 2018. Avec deux enjeux cruciaux : la personnalisation et [...]

Coupe du monde: le mobile s'annonce comme le douzième homme
Etudes
Coupe du monde: le mobile s'annonce comme le douzième homme

Coupe du monde: le mobile s'annonce comme le douzième homme

Par La rédaction

Selon l'étude menée par Oath et Yougov, en France, près de 3 téléspectateurs de la Coupe du Monde sur 10 regarderont autant de matchs en direct [...]