Recherche

Canal Pro convertit les entreprises au numérique

Publié par le

Créée en février 1997, la filiale de Canal+ dédiée aux entreprises propose une offre large de services audiovisuels et multimédias par satellite.

  • Imprimer


S'appuyant sur la technologie numérique de Canal+, Canal Pro s'adresse aux entreprises soucieuses de mettre à disposition de leurs collaborateurs ou de leur réseau des informations sécurisées à haut débit. L'offre s'oriente autour de deux grands axes : l'informatique et la télévision. Les entreprises peuvent diffuser tout type d'informations multimédias et Intranet sur PC via le décodeur numérique développé par CanalSatellite. Télévision d'entreprise, chaîne thématique professionnelle ou animation d'un point de vente sont également réalisables sur des téléviseurs équipés. « Notre cœur de cible est constitué de toutes les grandes entreprises possédant des réseaux à forte capillarité qui ont besoin de mettre rapidement des informations à disposition de ces réseaux, explique Eric Corrius, directeur commercial et marketing de Canal Pro. L'offre permet également aux entreprises de faire du commerce électronique B to B. »

Une vocation internationale


Essentiellement destinée aux grands comptes, l'offre de Canal Pro a déjà attiré des clients provenant de secteurs très diversifiés. Ainsi le PMU utilise désormais la technologie numérique pour animer ses points de prises de paris. Ce qui lui permet aussi de développer ses activités à l'international grâce à l'implantation du groupe Canal+. Carsat, société de ventes de véhicules d'occasion, s'en est doté pour mettre des automobiles aux enchères auprès de concessionnaires via un PC. La télévision professionnelle connaît aussi une première exploitation avec Médecine Plus, chaîne destinée aux médecins. Une deuxième chaîne professionnelle devrait d'ailleurs voir le jour dans les prochains mois. Fort de cette multitude de services, Canal Pro vise une expansion internationale avec pour objectif de passer de 6 000 à 12 000 sites de réception à la fin 1999. Ce qui devrait faire croître un chiffre d'affaires qui atteignait les 75 MF en 1998. « Chaque nouvel abonné grand public accélère la maturité des entreprises et la perception de l'intérêt professionnel de la technologie numérique », souligne Eric Corrius. Pour développer son activité, Canal Pro entre dans une logique de marketing B to B, avec notamment la participation à certains salons professionnels et l'organisation de conférences destinées à sensibiliser les prospects.

PHILIPPE CHESNAUD