Recherche

Canal 33 créé son propre outil de mesure d'audience

Publié par le

Diffusée dans les cabinets médicaux, Canal 33 revendique une audience mensuelle de 4,5 millions de personnes et se donne un nouveau moyen de la prouver. La chaîne se lance, par ailleurs, dans un programme d'augmentation de sa diffusion.

  • Imprimer


Moins connue des professionnels que les chaînes du câble, Canal 33 n'hésite pas à leur disputer le leadership de l'audience. Jusqu'à présent, pour revendiquer son audience, la société se basait sur un calcul effectué à partir des carnets de rendez-vous des 11 000 médecins officiant dans les 1 700 cabinets médicaux de 400 villes de l'Hexagone dans lesquelles Canal 33 est diffusé. A partir de juin, le comptage se fera à partir du système Fluxy, un tapis muni de capteurs très sensibles relié à un logiciel, installé à l'entrée de la salle d'attente. « C'est un système breveté que nous avons présenté au comité scientifique du CESP l'an dernier », précise Olivier Nouvian, directeur de la régie de Canal 33.

Une chaîne de proximité


Son lancement est là pour asseoir la période de maturité dans laquelle est entrée la chaîne, créée en 1986, mais qui a mis un certain temps avant d'être reconnue à la fois du Conseil de l'Ordre des médecins et des annonceurs. « Ce qui nous a intéressé au départ était moins l'univers du cabinet médical en tant que tel que la salle d'attente où patientent les plus gros "consommateurs" de médecins que sont les femmes en général et les mères en particulier », raconte Olivier Nouvian. Partant du principe que cette attente est, en moyenne, de 30 minutes, Canal 33 propose des programmes en boucle d'une heure intégrant six écrans publicitaires de 2,30 mn. Renouvelés chaque mois, ils intègrent des rubriques mode, beauté, people, alimentation, des dessins animés et des bandes-annonces de films. Autant de sujets destinés à parler aux 3 millions de femmes de l'audience mensuelle. Les écrans publicitaires jouent sur la personnalisation à travers des incrustations type "La viande, vous pouvez en manger, parlez-en à votre médecin". Canal 33 développe également la distribution d'échantillons et les publi-reportages, augmentés cette année au rythme d'un par mois. « Tant dans les reportages que dans les publicités, l'objectif est de développer des sujets relais de discussion entre la marque, le consommateur et le praticien », commente Olivier Nouvian. La chaîne réalise, par ailleurs, trois ou quatre fois par an, avec l'Ifop, des études d'impact et d'agrément auprès de 250 personnes. Le prochain chantier de Canal 33 va consister à équiper 10 000 salles d'attente supplémentaires d'ici un an et la moitié de son réseau de diffusion en DVD numérique d'ici quatre ans. « Les consultations médicales ont augmenté de 40 % en 10 ans dont 6 % l'an dernier. Nous avons la chance d'être une chaîne un peu particulière dans le sens où nous sommes sûrs que notre audience continuera de croître tous les ans, ce qui n'est pas le cas de tout le monde », se félicite Olivier Nouvian.

Léna Rose

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres Salesforce intègre la vidéo à ses offres

L'expert du CRM Salesforce annonce intégrer à ses offres, en version beta, les fonctionnalités vidéo du spécialiste de l'hébergement et de la [...]

ROPO : l'omnicanal au service de la conversion

ROPO : l'omnicanal au service de la conversion

ROPO : l'omnicanal au service de la conversion

Selon la 5ème vague de l'Observatoire du ROPO² mené par Fullsix Data et CSA Research, le comportement omnicanal aurait atteint un niveau de [...]