Recherche

CIA se dote d'un pôle marketing opérationnel

Publié par le

Inviter les annonceurs à repenser leur logique d'investissements médias et par là même donner au hors-médias, et notamment à la promotion, la place qui devrait être la sienne dans les stratégies de communication. Tel est l'objectif annoncé de CIA Action, nouvelle enseigne du groupe éponyme.

  • Imprimer


Pourquoi, diable, une agence médias dont la spécialité est le médiaplanning et l'achat d'espace va-t-elle s'égarer dans le monde du marketing opérationnel ? « Parce que nous avons rencontré les hommes pour le faire », plaisante Arnaud Serre, directeur général adjoint de CIA Le Lab. Baptisé CIA Action, le pôle réunit les compétences de Jérôme Camus, ex-Omaha, Christophe Doustessyer et Arnaud Serre. Et se donne comme objectif de réorganiser l'investissement médias des annonceurs. « Via notre rôle de conseil, nous avons souvent à répondre à une question simple des annonceurs : Je fais quoi de mon budget ? Après avoir discuté de la place respective des grands médias, se pose la question de l'ouverture vers les autres médias, et notam-ment le hors-médias », poursuit Arnaud Serre.

Pilotage stratégique


Dont l'un des buts est de faire d'Action, une agence de pilotage stratégique des opérations promotionnelles. « Notre ambition finale est de pouvoir mettre au point des opérations en fonction des éléments qui permettent d'organiser les flux d'investissement. La finalité n'est pas de vendre des coups. » Consciente d'entrer en concurrence avec les agences de communication globale et les enseignes spécialisées, CIA Action revendique un positionnement à part. Pas question donc de se lancer dans la création. La différence se traduira par la méthodologie adoptée et les outils d'évaluation. CIA Action va ainsi bénéficier de toute l'expertise développée dans les autres départements de l'agence. « Nos clients seront à l'écoute d'une recommandation hors-médias, puisque l'objectif n'est pas de gonfler les budgets mais de les réorganiser. Nous sommes persuadés que, même amputé de 10 à 15 %, un plan média conservera intactes son efficacité et sa performance », justifie Arnaud Serre. Et de constater que devant l'inflation et la surenchère permanente de l'achat d'espace, la communication opérationnelle offre aux annonceurs des retours sur investissements qu'il serait dommage de sous-estimer. Au-delà des préoccupations du marché, la création de CIA Action répond également à une logique de développement du groupe, ainsi qu'à une logique de rentabilité. Tant il est clair que le niveau de rémunération dans le domaine de l'achat d'espace n'a rien à voir avec celui des opérations de marketing opérationnel.

Rita Mazzoli

[Tribune] Les médias à l'heure du mobile

[Tribune] Les médias à l'heure du mobile

[Tribune] Les médias à l'heure du mobile

Chaque mois, Philippe Leclercq (Ad4Screen) éclaire brillamment les problématiques du marketing mobile. Ce mois-ci sa tribune se focalise sur [...]

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.

Future of Social Media

Future of Social Media

Future of Social Media

Cette conférence réunira 350 décideurs (CMO, CDO, responsables de la transformation digitale et des réseaux sociaux) autour de 40 intervenants [...]

[Timeline] Découvrez 20 ans de marketing

[Timeline] Découvrez 20 ans de marketing

[Timeline] Découvrez 20 ans de marketing

Découvrez les grandes dates de l'univers marketing et des médias qui ont marqué ces vingt dernières années, du lancement de Marketing Magazine [...]

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

La société d'études média combine des données user-centric et site-centric pour mieux appréhender l'Audience Internet Mobile qui représentait [...]