En ce moment En ce moment

Braun vise les chasseurs de primes

Publié par le

Soutenir les ventes du rasoir maison, tout en recrutant de nouveaux consommateurs pour la brosse à dents électrique. Telle est la mission de la dernière opération de promotion de Braun, parrainée par Didier Deschamps.

  • Imprimer


De novembre à décembre, tout acheteur d'un rasoir Braun Flex Intégral, de l'ancienne gamme, comme de la nouvelle ligne Ultra Speed, se verra remettre une brosse à dents électrique Oral B Plack Control contre la somme anecdotique de 10 F. Sachant que les prix des rasoirs s'échelonnent de 599 F à 1 299 F pour le plus cher et que celui de la brosse à dents est de 200 F, on peut considérer que cette promotion déclenchera plus d'une vocation en période d'achat-cadeau. Comme le souligne Guillaume Lefèvre, chef de produit rasage masculin, « c'est la première fois que nous allons aussi loin et également la première fois que nous montons une opération nationale de cobranding ». Réalisée en interne, elle sera relayée par une communication publicitaire diffusée sur le petit écran. Le choix des deux derniers mois de l'année n'est bien sûr pas innocent, cette période s'adjuge près de 25 % des ventes sur le million d'unités que pèse le marché des rasoirs électriques.

Développer l'équipement


Quant à l'objet de la prime, son objectif premier est de recruter parmi les réfractaires au brossage électrique. Le taux d'équipement des foyers français ne dépasse pas, en effet, les 9 % contre 20 % en Allemagne ou en Scandinavie. « Nous espérons que cette promotion permettra d'équiper de nouveaux consommateurs avec un corps de brosse, sachant qu'ils auront ensuite à racheter la brossette qui a un taux d'utilisation recommandé de trois mois », explique Anne-Sabine Suc, chef de produit hygiène dentaire. L'image de Didier Deschamps, porte-drapeau des rasoirs Braun, sera de toutes les PLV pour enfoncer le clou dans les magasins. Le numéro deux du rasage et le capitaine de l'Equipe de France ont d'ailleurs prolongé d'un an le contrat qui devait s'arrêter cette année, effet Coupe du monde oblige. Le bond de 15 % en volume et 16 % en valeur des ventes de rasoirs maison les premiers douze jours de juillet dernier ont donné à Braun l'envie de parier cette fois sur l'Euro 2000.

LÉNA ROSE

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français
Média
Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Par Clément Fages

La 14e édition des Trophées Sporsora récompense les meilleures initiatives de marques en matière de sponsoring sportif. Partenaire de la Fédération [...]

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne
Média
Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Par Clément Fages

Soucieux de mettre sa gamme Fines Bulles en avant, Perrier lance ce 19 février une campagne TV et digitale basée sur le remake du film "La Lionne", [...]

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?
Média
PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

Par Stéphane Guillard

Syntec Conseil en Relations Publics et ses partenaires convient les professionnels de la communication le 10 avril 2018 à la 4e [...]