Recherche

Boursin adopte la mode mini

Publié par le

Après avoir lancé les portions individuelles en 1972, Boursin réduit son format original pour rassasier les petits creux et s'inviter à l'apéritif.

  • Imprimer


Souvenons nous. A la fin des années 60, Jacques Dutronc s'agaçait contre les "mini" de notre vie et Boursin créait la pub TV. Quelques décennies plus tard, la marque fait un clin d'oeil au dandy de la chanson française et lance Boursin Mini, un coffret de trois mini Boursin de 30 g, réduction parfaite de la version 150 g. Trente ans après après avoir lancé les portions, la marque, leader du marché des pâtes fraîches aromatisées, repense sa manière d'aborder la consommation individuelle. « Les portions, qui répondent aux attentes des familles pour des repas quotidiens, représentent aujourd'hui la moitié des ventes de la marque. Mais, pour les puristes, elles n'ont pas les valeurs de plaisir du 150 grammes », indique-t-on chez Boursin. Des puristes qui, au-delà du goût, attachent une importance considérable à la présentation et au rituel d'ouverture de la feuille d'alu. Autant de plaisirs qu'ils retrouveront avec les Minis. Plus globalement, ce lancement s'inscrit dans la tendance actuelle des produits snacking, le développement de l'appétence pour le salé et dans la volonté de renouveler les occasions de consommation. Une démarche qui, d'ores et déjà, a conduit la marque à lancer un grand concours : les Toqués du Boursin. Après avoir constaté que 14 % de ses consommateurs l'utilisent pour cuisiner, Boursin les convie à laisser libre cours à leur imagination et à soumettre à un jury de professionnels les recettes qu'ils auront concoctées. En rayon, les Minis trouveront leur place soit dans le pavé Boursin afin de créer un effet de gamme, soit dans le pavé Mini dans les magasins où il existe. Fidèle à sa politique de communication, Boursin prendra la parole fin mai pour soutenir ce lancement via un nouveau film publicitaire. Par ailleurs, un grand échantillonnage de 400 000 produits aura lieu du 16 au 19 mai dans 500 boulangeries. Sans oublier bien sûr, l'incontournable opération "satisfait ou remboursé". En termes de cible, si toute la France mange du Boursin, les Minis visent en priorité les 35-49, les foyers de trois personnes et plus, au profil citadin.

Rita Mazzoli