Recherche

Bourjois joue la beauté

Publié par le

La marque revoit sa gamme salle de bains avec la gamme Grains de beauté. Dans un esprit beauté efficace.

  • Imprimer


Bourjois prend une longueur d'avance en hyper avec 17 nouveaux produits "fraîcheur-douceur" de la gamme "Grains de beauté". En 1995, Bourjois lançait 4 gels douche, 5 déodorants et 2 laits corporels dans des flacons aux formes rondes surmontés d'une petite bille dorée. Pour atteindre en grande distribution respectivement 2,5 et 8 % de parts de marché sur ces différents créneaux. « Aujourd'hui, nous faisons un pas supplémentaire, commente la chef de groupe Isabelle Sorin, en revisitant notre gamme, à partir des mêmes emballages mais avec un nouveau concept. » Si la gamme 95 était positionnée femmes, les 17 nouveaux produits (conçus en interne) veulent contribuer à les rendre plus belles selon une idée simple : « La beauté, quête de chaque jour par des gestes simples, rapides et agréables », poursuit Isabelle Sorin. Au-delà du nom, explicite, les promesses produits s'affichent. "Crème de douche doux gommage", "Déodorant régulateur 3 jours" Pour se démarquer du concurrent Ushuaïa, Bourjois a choisi des ingrédients naturels dans l'esprit "le bon sens de la culture française" : extraits de coton, de riz, d'argile douce sans forcément entrer dans le détail exotique comme le fait son concurrent. Grâce aux efforts de R&D du groupe (dont fait également partie Chanel), ce développement entamé en septembre 96 a permis de sortir la gamme en avril avec des tests de potentiels prometteurs. Une avancée nécessaire sur un secteur où les femmes « oscillent le plus souvent entre 3 à 4 marques différentes », précise Isabelle Sorin.

V.M