Recherche

Bérangère Lamboley donne un nouvel élan à ButDirectrice générale chargée du marketing et de la communication

Publié par le

En arrivant chez But en août 2008, Bérangère Lamboley demande la dernière étude client. Il n'y en avait pas! «J'ai donc commencé par le début: constituer une équipe et creuser les fondations. » Le service marketing de la troisième enseigne de meubles en France compte aujourd'hui 42 personnes, regroupant le category management, le pricing, le merchandising, le multicanal et la communication. «Il nous a fallu une année pour installer notre légitimité. L'année suivante, nous avons construit les murs et le toit. » A l'automne dernier, l'enseigne populaire «mais ni ringarde ni vulgaire» dépasse le seuil symbolique des 10 % de part de marché et dévoile sa stratégie: compétitivité sur les prix, refonte des magasins avec un nouveau concept merchandising, renforcement de l'image, politique multicanale cohérente avec le lancement du site marchand.fr (3,5 millions de visiteurs uniques), un catalogue de 380 pages et une refonte de 80 % de la gamme, avec un cabinet de styles, et enfin la réintégration du CRM. « Tout cela en trois ans! Forcément, cet immense chantier crée un élan et l'adhésion de mon équipe a été déterminante. La marque leur doit beaucoup. » La décoration de leur intérieur ne doit pas être l'apanage des happy fews. «L'accessibilité est l'une de nos valeurs phares. C'est notre définition du mot populaire », continue-t-elle. Et cerise sur le gâteau, But City (le nouveau concept) a ouvert ses portes mi-avril, tout près de la plus belle avenue du monde...

Parcours

Diplômée de l'ESC Reims, elle retourne à 46 ans sur les bancs de l'école et sera diplômée ce printemps d'un master en finances à HEC. Son parcours est vertical: employée au service vente chez Vania Expansion, chef de produit et chef de groupe chez Vénilia (groupe Solvay) puis directrice communication et marketing de Gamm vert (gros chantier de repositionnement de l'enseigne: du B to B au B to C). Elle aime construire, être sur le terrain et entrer « dans le ventre de la bête ». Les médias, l'art et sa passion pour les voyages la « nourrissent pour mieux manager ».

A. N.

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16) Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]