Recherche

Beauté : les nouveaux imaginaires

Publié par le

Allegoria Consultants, en collaboration avec l'agence Nelly Rodi, propose en souscription une étude pour mieux comprendre les évolutions en matière de tendances beauté en Europe, Etats-Unis et Japon, trois zones stratégiques pour ce secteur.

  • Imprimer


«Nous avons voulu disposer d'un état des lieux des principales valeurs et représentations de la beauté contemporaine - telles qu'elles se construisent en Europe, Etats-Unis et Japon -, détecter les consensus et creuser les spécificités culturelles des discours médiatiques et publicitaires en présence, et enfin, anticiper les tendances de style naissantes pour décider d'un futur positionnement produit, d'une nouvelle campagne de communication, d'un développement packaging », explique Adeline Attia, directrice générale d'Allegoria Consultants qui, avec le bureau de style Nelly Rodi, est à l'origine d'une étude en souscription sur les nouveaux imaginaires de la beauté. Le projet de cette étude est né de la récurrence des questions posées par les clients : sur quels codes visuels, sémantiques, s'appuyer pour lancer un produit à l'international ? Dans le contexte actuel de la course à l'innovation en matière de produits cosmétiques, comment être en mesure de comprendre et de saisir toutes les évolutions en jeu ? Comment faire droit aux sensibilités et attentes des publics dans les différents pays ? Pour répondre à ces questions stratégiques, Allegoria Consultants s'est appuyé sur une lecture sémiotique d'un an de la presse magazine féminine haut de gamme en Europe, aux Etats-Unis et au Japon (presse à éditions internationales et presse locale). « Notre point de vue était d'interroger le discours médiatique et la publicité mode et beauté comme autant d'arrêts sur image dans le film d'une actualité en train de se faire », commente Adeline Attia. Il en résulte un mapping des représentations et tendances du corps, en prospective et pour six pays emblématiques (Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Etats-Unis, Japon et France). Le coût de cette étude est de 30 000 francs HT avec remise d'un rapport illustré.

Anika Michalowska

Lush, une cosmétique belle à croquer

Lush, une cosmétique belle à croquer

Lush, une cosmétique belle à croquer Lush, une cosmétique belle à croquer

Les produits de beauté Lush, savant cocktail d'engagements sociétaux et d'esthétique culinaire, se vendent comme des petits pains.

[Cas marketing] Birchbox met la beauté en boîte

[Cas marketing] Birchbox met la beauté en boîte

[Cas marketing] Birchbox met la beauté en boîte

Pour Birchbox, la beauté est dans la boîte. Avec son concept de box, cette marque 100% digitale révolutionne les codes du marché de la beauté. [...]

Le secteur beauté lifte ses points de vente

Le secteur beauté lifte ses points de vente

Le secteur beauté lifte ses points de vente

Une rentrée... de toute beauté. C'est le moins que l'on puisse dire au vu des nouveaux concepts de marques qui s'installent sur ce marché. Il [...]

The Body Shop, reine de la beauté engagée

The Body Shop, reine de la beauté engagée

The Body Shop, reine de la beauté engagée

Marque de cosmétiques pionnière dans l'éthique et l'écologie, The Body Shop fête ses 40 ans cette année. L'occasion de revenir en beauté sur [...]