Recherche

Baromètre MarketingScan/Marketing Magazine

Publié par le


Chaque mois, MarketingScan fournit, en exclusivité pour Marketing Magazine, les résultats de son Baromètre sur l'évolution des dépenses mensuelles en GMS. Résultats issus de son dispositif de type Single Source mis en place sur la ville d'Angers : 7 magasins et 4 000 foyers panélistes, représentatifs de la population française.

Méthodologie


Calculé mensuellement, cet indice mesure l'ensemble des sommes dépensées en moyenne par un panéliste MarketingScan dans l'ensemble des GMS d'Angers (5 hypers et 2 supers). Cet indice est la combinaison de deux indicateurs : - le panier moyen du panéliste par passage aux caisses (ceci représente le "ticket de caisse du consommateur" qui couvre l'ensemble de ses achats en GMS : alimentaire, entretien, hygiène-beauté, textile, bazar, disques...). - le nombre mensuel de visites. Budget moyen mensuel = Panier moyen par passage x Nombre de visites mensuelles.

Los Angeles, terre d'inspiration des retailers

Los Angeles, terre d'inspiration des retailers

Los Angeles, terre d'inspiration des retailers

Lieux hybrides mêlant consommation et espaces de travail ou de loisirs, culture de la fantaisie, omniprésence du street art comme support de [...]

Salon Big Data 2017: cap sur l'agilité et l'IA

Salon Big Data 2017: cap sur l'agilité et l'IA

Salon Big Data 2017: cap sur l'agilité et l'IA

Le grand rassemblement annuel dédié à la data répondra aux interrogations des entreprises qui souhaitent revoir leur organisation autour de [...]

Les évolutions de salaires dans le Webmarketing

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Les évolutions de salaires dans le Webmarketing

Les évolutions de salaires dans le Webmarketing

Changer de poste et d'entreprise est le meilleur moyen de voir son salaire augmenter. Les opportunités d'emploi en Webmarketing sont nombreuses [...]

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati mis en vente par le groupe Eram

Tati mis en vente par le groupe Eram

Le célèbre discounter cherche un repreneur après sa mise en vente par le groupe Eram. La marque cumule les pertes depuis plusieurs années.