BTCI et CRMMetrix lancent le “baromètre e-corporate”

Publié par le

Simple vitrine ou relais de communication? C'est pour bien cerner l'efficacité des sites institutionnels sur l'image de l'entreprise que le baromètre e-corporate a été conçu.

  • Imprimer


«Après avoir fait le tour de ce qui existait sur le marché, je me suis rendu compte qu'il fallait créer un outil permettant de mesurer le retour sur investissement des sites corporate », explique Bernard Tavernier, créateur du cabinet de conseil en stratégie et maîtrise d'ouvrage Internet BTCI, et fondateur du “e-Cercle” regroupant les directeurs Internet de grandes entreprises. L'idée du baromètre e-corporate était née, sa maîtrise d'œuvre étant assurée par CRMMetrix. Lancé au départ avec une dizaine d'entreprises du CAC 40, le baromètre e-corporate interroge en continu les visiteurs de sites institutionnels et permet de répondre à des questions essentielles pour le pilotage au quotidien de ces sites et les choix stratégiques qui en découlent : Quel est le visiteur du site ? Quelles sont ses motivations ? Quel est son niveau de satisfaction ? Quel est l'impact de sa visite sur son opinion à l'égard de l'entreprise ?...

Faible niveau de satisfaction pour les sites corporate


L'analyse des premiers résultats, sur plus de 2 000 questionnaires en sortie de sites institutionnels, ont permis de dégager quelques enseignements. Les sites corporate bénéficient d'un niveau de satisfaction faible (3,71 de satisfaction moyenne contre plus de 4 pour des sites de marques) ; un niveau qui s'explique essentiellement par la diversité des publics touchés (actionnaires, collaborateurs, chercheurs d'emploi, clients). Les clients, qui représentent près d'un quart des visiteurs de sites institutionnels, sont les moins satisfaits. « Pour améliorer la satisfaction, il est essentiel de pouvoir suivre le profil des visiteurs des sites, souligne Guillaume Weill, directeur général de CRMMetrix. D'autant que, plus la satisfaction est grande, plus important est l'impact sur la relation à l'entreprise.» L'analyse montre qu'il existe des axes d'amélioration notamment sur les contenus et surtout sur l'actualisation de ces derniers. « Pour ce faire, une bonne connaissance des attentes des visiteurs et de la capacité du site à bien répondre à différentes raisons de visite est indispensable», remarque Bernard Tavernier.

Anika Michalowska

Autres articles

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"
Marketing mobile : les Français "mobile et app first" Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Marketing mobile : les Français "mobile et app first"

Par

La Mobile Marketing Association MMA France publie la 19e edition de son barometre trimestriel du marketing mobile en partenariat avec AppAnnie [...]

Le programmatique monte en puissance grâce à la data
Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Par

La troisieme edition du barometre de EBG et de Quantcast consacre au programmatique met en lumiere un mode achat largement adopte par les annonceurs [...]

La SVoD séduit 1 internaute sur 5
La SVoD séduit 1 internaute sur 5

La SVoD séduit 1 internaute sur 5

Par

40 est evolution du nombre utilisateurs de la video la demande par abonnement selon le barometre SVoD de Mediametrie Un engouement essentiellement [...]

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte
Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Par

IREP Kantar Media et France Pub presentaient ce matin leur barometre unifie du marche publicitaire pour les trois premiers semestres 2017 Malgre [...]

L'écriture digitale : communication, la nouvelle donne
L'écriture digitale : communication, la nouvelle donne

L'écriture digitale : communication, la nouvelle donne

Par

Corporate purpose brand content customer content Jeanne Bordeau auteure du livre Le langage entreprise et le digital revient sur ces nouveaux [...]