Recherche

Avis d'expert

Publié par le

Patrice Beauchant* : « Maîtriser la lumière, c'est maîtriser la vie »

  • Imprimer

Quels sont, selon vous, les principaux niveaux d'interprétation de la lumière ?


La lumière est l'essence de la vie, au même titre que tous les grands éléments fondamentaux que sont l'oxygène, l'eau, etc. C'est le vecteur d'une énergie à la fois physique, mentale, spirituelle, terrestre, magique et technologique. Dans la mode et le cosmétique, la lumière révèle la "beauté intérieure", sculpte le visage, donne de la force d'expression. Sur un plan symbolique, elle relie les forces primitives aux besoins de l'hyper-modernité. Combattue pour ses effets nocifs sur la peau, la lumière est en voie de réhabilitation. Alliée aux couleurs chaudes de l'image méditerranéenne, elle est la bonne humeur et peut être le bonheur. Et qui dit bonne lumière dit bonnes couleurs. La chromothérapie s'installe dans les instituts, les salons de coiffure et les produits d'hygiène-beauté. La science s'y intéresse : demain, les bons rayons nous apporteront leurs bienfaits, qui sont connus sur les états dépressifs. Avec la science, la lumière artificielle et technologique sera, elle aussi, réhabilitée. On le constate déjà dans la mode.

La couleur en mouvement constitue une tendance lourde. Qu'en pensez-vous ?


L'une des idées qui prévaut, notamment dans le textile et dans le maquillage, c'est celle de la lumière vivante qui modifie la perception des couleurs, des matières et des personnes, qui redéfinit en permanence et démultiplie votre personnalité. On dompte la lumière pour changer les regards et les sensations, et créer ainsi les codes d'une supra-naturalité. Cette nouvelle intimité entre artifice et naturel donne à chacun la possibilité de s'inscrire dans un univers personnel virtuel. L'idée de l'homme "maître du monde" refait surface : maîtriser la lumière, c'est maîtriser la vie. Le temps s'éloigne où il fallait s'adapter au rythme de la nature et à la renaissance de sa primauté sur l'homme. Aujourd'hui, l'aspect militant écologiste tend à s'effacer au profit d'une lecture plus "utilitariste" de la nature. Mais au-delà, cette idée de lumière changeante traduit aussi l'idée de mobilité, de changement permanent et donc de capacité à s'intégrer socialement. De la même façon, le fait d'avoir un visage "rayonnant" et "lumineux" est l'expression ultime de la santé, de l'ouverture aux autres, de la performance et de l'intégration à son environnement. * Fondateur du cabinet de prospective Beauchant Associés Conseil

Anne Autret