Recherche
Se connecter

Asterop et TNS au service des stratégies locales

Publié par le

L'accord signé entre Asterop, spécialiste des outils de Business Geointelligence, et TNS donne naissance à deux nouvelles bases de données destinées à optimiser les stratégies locales des entreprises à réseau.

  • Imprimer


«Pour toutes les entreprises organisées en réseau, l'adaptation locale de leur stratégie est aujourd'hui un enjeu majeur, estime Christophe Girardier, président d'Asterop. Mais, pour ce faire, elles doivent au préalable analyser l'environnement local et disposer d'une quantification des potentiels de consommation locaux. » Pour l'estimation de ces derniers, Asterop accède désormais, suite à l'accord stratégique passé avec TNS, aux données non privatives issues du panel Metascope de Sofres (30 000 foyers représentatifs, interrogés mensuellement), sur quatre secteurs : Banque, Assurance, Equipement des ménages et Automobile. Leur croisement avec des données socio-économiques locales, permettra, via un modèle prédictif, de déterminer une estimation du potentiel de consommation des ménages, en euros et en indice, par rapport à la moyenne nationale, par unité géographique. Créant ainsi une base de données de référence pour chacun des 51 000 quartiers du recensement Insee et 218 000 pâtés de maison des agglomérations de plus de 100 000 habitants. Pour les produits alimentaires et de grande consommation, le même type de démarche sera réalisée avec les résultats de l'enquête "Budget des ménages" de l'Insee (panel de 30 000 foyers interrogés sur leur consommation et distinguant 916 postes de consommation). De plus, Asterop, utilisera l'enquête Simm de TNS Secodip sur la consommation et la fréquentation médias. Deuxième volet majeur de l'accord avec TNS, Asterop va créer le premier référentiel de description des zones de chalandise des 11 500 magasins de la grande distribution alimentaire, de par la mise à sa disposition des données issues du "Baromètre GMS" de Sofres, enquête sur la fréquentation et l'image des enseignes. Grâce à un processus algorithmique de modélisation de zone de chalandise, pourront être déterminés à la fois le périmètre de la zone d'influence des magasins et leur attractivité mesurée par un indice zone par zone. « En croisant le référentiel géographique et les potentiels de consommation, explique Christophe Girardier, les distributeurs et industriels pourront estimer des potentiels théoriques de vente rayons ou produits par magasin et adapter leur merchandising selon la spécificité de l'environnement. » « Asterop et TNS se sont rejoints sur une ambition commune : construire des bases de données de référence, commente Yannick Carriou, directeur général adjoint de TNS. Avec cet accord, et grâce à la méthodologie utilisée, nous offrons au marché une nouvelle utilisation des panels consommateurs à grande échelle. »

François Rouffiac

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

Comment la France est-elle perçue par ses habitants ?
Etudes
Comment la France est-elle perçue par ses habitants ?

Comment la France est-elle perçue par ses habitants ?

Par Clément Fages

Amélioration des performances économiques, mais craintes pour leur bonheur à l'avenir... L'Observatoire de la Marque France teste les habitants [...]

Quelles opportunités pour la fonction Etude?
Etudes
Quelles opportunités pour la fonction Etude?
Emeric Fohlen

Quelles opportunités pour la fonction Etude?

Par Eloïse COHEN

Annonceurs, new players et instituts traditionnels étaient réunis, ce 20 avril, par l'Union des annonceurs (UDA) et le collectif Insight Hub, [...]