Recherche
Se connecter

Assistants personnels : encore des freins à lever

Publié par le

Une étude de GfK pour Hewlett-Packard a voulu cerner les attentes des consommateurs sur un marché en pleine évolution.

  • Imprimer


Il s'est vendu 220 000 unités d'assistants personnels en 2000 ; un chiffre qui devrait passer à 500 000 en 2001. Un marché encore marginal mais qui ne demande qu'à évoluer. Premier constat de l'étude GfK : 55 % des possesseurs d'assistant personnel l'ont reçu en cadeau, notamment les femmes. Et, parmi ceux qui n'en possèdent pas encore, une proportion significative le considère comme un cadeau idéal. Là encore, on retrouve les mêmes freins à l'achat que pour d'autres produits de nouvelles technologies : le prix jugé trop élevé du produit, le besoin d'information, notamment sur lieu de vente et dans la presse, et l'attente de davantage de fonctionnalités. Le répertoire téléphonique, l'agenda et l'e-mail constituent les grands avantages de ce type de produit. Ndlr : Selon l'enquête Louis Harris pour fnac.com, 1 % des Français sont utilisateurs d'un PDA et 1 % aurait l'intention de s'équiper.

Anika Micchalowska

Sur le même sujet

La montée en puissance des marques locales se poursuit
Etudes
La montée en puissance des marques locales se poursuit

La montée en puissance des marques locales se poursuit

Par La rédaction

Le classement Kantar Worldpanel des marques nationales les plus choisies en France et dans le monde révèle que La montée en puissance des marques [...]

Études: la fin des sens interdits
Etudes
Études: la fin des sens interdits

Études: la fin des sens interdits

Par Clément Fages

Bardé de capteurs ou dans une simulation virtuelle, le panéliste du futur voit ses cinq sens mis à contribution: plus que son avis, ce sont [...]

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques
Etudes
Business
Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Par Business via Marketme

Le branding ne suffit plus à créer du lien avec des consommateurs de plus en plus méfiants... Et les jeunes diplômés sont dans le même état [...]