Recherche

Après le cumul de points, la multiplication des petits pains, oups, des petits points…

Publié par le


A force de cumuler des points et des cartes, on peut légitimement se poser la question de leur efficacité, au-delà de l'effet d'accroche (oh wow, cette serviette-éponge que je peux obtenir avec 35 000 points !). Aux Pays-Bas, les porteurs de la Green Card peuvent utiliser leurs points pour planter des arbres. Aux Etats-Unis, avec points.com, on apprend que l'on peut échanger 20 000 miles d'American Airlines contre 90 dollars chez Starbucks, mais pas l'inverse… En Corée, certaines cartes de fidélité peuvent servir de capteurs solaires pour les femmes qui ne veulent pas s'exposer au soleil… Décidément le monde de la fidélisation fait sa mue et c'est tant mieux ! Ces différents exemples s'appellent techniquement du “cross-shopping”.

Pensez à…

remettre du sens dans toute cette offre publipromo hystérisante qui commence à fatiguer tout le monde. Et surtout à veiller à ce que ces initiatives soi-disant fidélisantes travaillent spécifiquement pour votre marque.

Par Brice Auckenthaler et Benoît Logerot d'expertsconsulting, conseil en Marque, Prospective et Innovation