Recherche

Anthropomorphisme/Les chiens aussi ont droit à leur magazine

Publié par le


Les chiens new-yorkais avaient leurs SPA, leurs garde-robes, leurs parfums. Ils ont désormais leur magazine. Fin septembre, l'éditeur Gatsby Publishing lançait, en grande pompe, un magazine de 108 pages, tout quadri, intitulé The New York Dog. Son originalité : une rubrique nécrologique gratuite où, sur trois pages, les maîtres éplorés ont tout loisir de faire l'éloge funèbre de leurs chers canins disparus. A l'image des titres de la presse féminine, The New York Dog décrypte les grandes tendances de la mode canine, traite des problèmes psychologiques de nos amis à quatre pattes, “comment faire de votre chien un vainqueur”, consacre de larges colonnes à leur bien-être et livre bien sûr le secret des astres à travers sa rubrique horoscope. Distribué nationalement, le magazine, vendu 4,99 $, sera édité six fois par an. En 2004, selon The American Pet Products Manufacturing Association, les propriétaires d'animaux de compagnie dépenseront 34,3 milliards de dollars pour le bien-être de leur compagnon. Ouaf !

Rita Mazzoli et Ava Eschwège

5 magasins parisiens aux concepts innovants

5 magasins parisiens aux concepts innovants

5 magasins parisiens aux concepts innovants

Visite guidée de cinq boutiques disruptives parisiennes par leur originalité, à l'occasion de la présentation de la Paris Retail Week, du 19 [...]

Trophées Marketing 2017 : revivez la soirée en photos

Trophées Marketing 2017 : revivez la soirée en photos

Trophées Marketing 2017 : revivez la soirée en photos

Jeudi 18 mai, les Trophées marketing, organisés par la marque média Marketing, ont récompensé les campagnes et personnalités marketing de l'année. [...]

SMS : Faites vibrer votre stratégie marketing direct !

Article écrit par EmailStrategie

EmailStrategie

SMS : Faites vibrer votre stratégie marketing direct !

SMS : Faites vibrer votre stratégie marketing direct !

5.1 Milliards , c’est le nombre (approximatif) d’individus qui détiennent un téléphone dans le monde. On ne peut pas dire que c’est un effet [...]