Recherche
Se connecter

AlloCiné, le cinéma à l'échelle européenne

Publié par le

Avec 70% de l'audience cinéma sur Internet, AlloCiné fête ses quinze ans en beauté et se lance un nouveau défi: devenir la première plateforme européenne de promotion du cinéma et des séries TV sur le Web.

  • Imprimer

Du haut de ses quinze années d'existence, AlloCiné peut se targuer d'avoir résisté à ses rachats successifs, pour devenir le leader français de l'entertainment sur Internet. Rachetée par Canal + en 2000, revendue par Vivendi au fonds d'investissement Cita Gestion en 2003, l'entreprise est passée, depuis mai 2007, dans les mains du fonds d'investissement Tiger Global et entend bien enclencher la vitesse supérieure. Son ambition est claire: devenir la première plateforme européenne de promotion du cinéma et des séries TV sur la Toile.

D'un simple service d'information cinématographique par téléphone, AlloCiné s'est étendu à Internet en 1997, et s'est depuis diversifié pour toucher la téléphonie mobile, la télévision et la presse. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 5,5 millions de visiteurs uniques par mois, 1 million d'internautes par jour, 22 millions de bandes-annonces téléchargées par mois, 70 000 fiches de films. AlloCiné est la deuxième base de données mondiale sur le cinéma et les séries TV derrière son principal concurrent IMDb (Internet Movie Database).

Cependant, indique Grégoire Lassalle, dg d'AlloCiné, il existe encore un «énorme décalage entre la notoriété du site et son usage, ainsi qu'une méconnaissance professionnelle et grand public de ce qu'est AlloCiné». Si le site est principalement connu pour ses pages consacrées aux horaires des films et sa fonction d'achat de billets, il offre bien plus de contenus, des fiches de film aux fiches de série TV, en passant par un service de VOD avec Glowria, un service de location de DVD, et dix chaînes interactives via Tivimi. «C'est sa profondeur qui fait la richesse du site», insiste Grégoire Lassalle. Si l'idée de départ de la société était d'aider les spectateurs à se rendre dans les salles, aujourd'hui, il s'agit de les aider à «consommer du cinéma sous toutes ses formes».

AlloCiné est la deuxième base de données mondiale sur le cinéma et les séries TV.

AlloCiné est la deuxième base de données mondiale sur le cinéma et les séries TV.

Toujours plus de contenus

Ainsi AlloCiné poursuit l'enrichissement de ses contenus. Une nouvelle plateforme éditoriale plus interactive devrait voir le jour prochainement. Chaque fiche de film se verra enrichie de 21 nouvelles rubriques, contre 9 actuellement, à l'instar des répliques du film ou encore des titres musicaux. Par ailleurs, un système de suggestions «sur mesure», s'appuyant sur les quelque 15 millions de notes enregistrées dans la base de données, a été mis en place afin d'aiguiller les internautes en fonction de leurs goûts. AlloCiné prévoit de concevoir davantage de contenus maison, comme il le fait depuis juillet dernier avec la Minute. Une émission résolument décalée, qui fidélise plus de 100 000 fans par jour. En outre, Tivimi devrait passer de dix canaux actuellement à une trentaine d'ici à la fin de l'année. AlloCiné devrait aussi s'ouvrir courant 2008 à la musique, aux programmes TV, ainsi qu'à la famille.

Autre chantier de la société: poursuivre le développement de sa régie, lancée début mars et classée parmi les dix premières sur Internet. Cette dernière propose aux sites d'entertainment un service sur mesure, ainsi qu'un accès aux plus grandes agences média. Le site de jeux vidéo Bigpoint, ainsi que le site Culture Pub y ont ainsi déjà adhéré. Enfin, après s'être implanté avec succès en Grande-Bretagne, AlloCiné investit maintenant en Espagne, afin de développer à terme une véritable plateforme européenne. «Les développements devant nous sont encore considérables», estime Claude Esclatine, p-dg du groupe.

Des perspectives qui n'entament en rien l'esprit d'origine de l'ancienne start-up. Ainsi, après dix ans d'absence publicitaire, AlloCiné est revenu depuis avril sur les écrans de cinéma, sur certaines chaînes TV thématiques et sur Internet, avec un film décalé reprenant les codes de la série 24 heures Chrono. Produit par Minuit Passé, le premier spot met en scène les salariés de la société, et notamment ses deux dirigeants. Il ne s'agirait pas d'oublier que l'un d'eux a débuté sa vie en tant que clown!

AURELIE CHARPENTIER

La rédaction vous recommande

Mais qui est mon client ?
Mais qui est mon client ?

Mais qui est mon client ?

Par Spread Family

Vous souhaitez apprendre connaitre vos clients mais vous ne savez pas par ou commencer ou vous navez pas de temps y consacrer Decouvrez notre [...]

Sur le même sujet

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube
Média
Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Par Laurence Moisdon

Procter & Gamble, numéro un mondial des annonceurs, renoue avec YouTube pour ses achats publicitaires. Le boycott durait depuis plus d'un an. [...]

Le Media Rating Council accrédite Adledge
Média
Le Media Rating Council accrédite Adledge

Le Media Rating Council accrédite Adledge

Par La rédaction

Le Media Rating Council vient d'accorder son accréditation à Adledge pour sa mesure de la visibilité des publicités digitales display et vidéo [...]

Google lance un nouveau format vidéo outstream
Média
Google lance un nouveau format vidéo outstream

Google lance un nouveau format vidéo outstream

Par Laurence Moisdon

Pour permettre aux annonceurs d'étendre la portée de leurs campagnes vidéo au delà de YouTube, Google commercialise des publicités Outstream [...]