Recherche

Alicaments Etats-Unis et Japon n'en finissent pas de trouver de nouvelles déclinaisons

Publié par le

Les alicaments alcoolisés


Ne reculant devant aucun paradoxe, les industriels japonais et anglo-saxons transforment l'alcool en produit de santé. Ainsi, Suntory traduit en version nippone le vieil adage selon lequel “un verre de vin éloigne le médecin” avec Saishoku Kenbi. Ce vin rouge est enrichi en polyphénols, aux vertus anti-vieillissement, et contient des extraits de prune, un ingrédient qui permettrait d'apporter des fibres et d'accroître la souplesse de la peau. Son concurrent, Mercian, a également lancé sur le marché japonais un vin thérapeutique. Baptisé Bon Rouge Plus, il est aussi enrichi en polyphénols et comprend des extraits de myrtille censés améliorer la vue. La bière n'échappe pas à cette tendance thérapeutique, comme en témoigne Vitamin Kobo, la dernière référence lancée au Japon par Sapporo Breweries. Composée de bière et d'eau minérale aux extraits de fruits rouges, cette boisson contient 25 % de calories en moins que les bières traditionnelles et est enrichie en fibres et en vitamine B. Plus fort que le vin ou la bière, Ogata-Mura a lancé sur le marché japonais Beana, une liqueur douce réalisée à partir de haricots noirs. Malgré ses 5° d'alcool, cette boisson permettrait de purifier le sang et d'améliorer sa circulation dans le corps. Gageons qu'elle augmente également les chances de virer positif lors d'un alcootest ! Outre-Atlantique, Crillon Importers a introduit sur le marché américain une liqueur de santé à base d'herbes de Provence et de diverses plantes aromatiques. Baptisé Elixir du Dr Roux, cette “potion magique” promet un meilleur fonctionnement de l'organism... et un peu d'ivresse. Pour donner de l'énergie lors de soirées arrosées, Beverage Brands a eu l'idée de lancer en Grande-Bretagne une vodka énergisante, enrichie en caféine, en taurine et en glucose. D'abord baptisée VRB (pour vodka revitalising bevvy), la boisson a été renommée VR. La raison de ce subtil changement ? Les consommateurs britanniques pensaient que la première abréviation signifiait Vodka & Red Bull et que la boisson était réservée aux supporters des Red Bull. Vu la composition sportive de la boisson, on peut comprendre !

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]