Recherche

Airplus Europe le bénéfice de l'aérien sur les hauts revenus

Publié par le

S'appuyant sur l'étude EMS 1999, RCI lance son offre publicitaire Airplus Europe qui regroupe jusqu'à 14 magazines inflight. Un package destiné à toucher à moindre coût une cible de gros consommateurs mobiles à hauts revenus.

  • Imprimer


Alors que le voyage aérien concernait 80 millions de passagers en 1960, ce nombre est passé à 1 milliard en 1990 et devrait atteindre 3 milliards en 2005, selon l'IATA. Les médias inflight se positionnent désormais pour profiter au mieux de ce boom du voyage aérien. « Les inflights présentent trois atouts pour toucher la cible, la puissance du trafic, le côté captif, réactif et sélectif du lectorat et son profil transnational. De plus, la sélectivité de la cible croît avec l'augmentation du nombre de voyages », argumente Sandrine Leard-Mettetal, directeur des études et du marketing de RCI. L'étude EMS s'intéresse aux habitudes de consommation médias des 20 % d'Européens aux plus hauts revenus, soit 39,6 millions de personnes. L'audience mensuelle des inflights auprès de cette cible est en constante progression. Entre 1995 et 1999 elle est passée de 6,2 à 6,4 millions de personnes. Avec 16,7 % de pénétration de la cible, l'audience dédupliquée des inflights européens dépasse celle des hebdomadaires (6,6 %) et des mensuels paneuropéens (11,7 %). Pour profiter de cette puissance sur une cible convoitée, RCI propose le package Airplus Europe. Il se décline en quatre sous-produits comprenant 6, 9, 12 et 14 magazines, commercialisés respectivement à 92 000, 126 000, 144 350 et 149 600 euros. Hors l'argument de la puissance, Airplus Europe se veut économique avec des coûts pour mille inférieurs à ses concurrents. Une offre qui semble tomber à point au moment où la problématique paneuropéenne rentre de plus en plus dans les préoccupations des annonceurs.

P.C