Recherche

Access panels : la situation s'éclaircit

Publié par le

Le groupe Ipsos a pris le contrôle au début de l'été de la joint venture montée avec NFO pour l'Europe. De son côté, NFO Worldwide poursuit son activité avec NFO Access Panels Europe.

  • Imprimer


Après l'acquisition d'Infratest Burke par NFO Worldwide fin 98, il était évident que la physionomie du marché des access panels en Europe allait être profondément modifiée. NFO avait, en1995, monté une joint venture avec le groupe Ipsos (Select Panels of Europe) ; Infratest Burke, faisant partie de son côté d'un GIE constitué avec l'Américain Market Facts et l'Anglais Taylor Nelson AGB (Access Panels Target). Après plusieurs mois de tractations, on y voit désormais plus clair. Les groupes Ipsos et NFO ont en effet décidé de poursuivre séparément leur activité dans les access panels. Ipsos a pris le contrôle, à 100 %, de la joint venture en France, Angleterre, Allemagne et Italie, et annoncé son intention d'investir dans cette activité "stratégique".

L'inconnue taylor nelson sofrès


Ipsos Access Panels, dont la direction générale en France est assurée par Guillaume Weill, dispose d'un vivier de 115 000 foyers (250 000 individus). Un certain nombre d'outils spécifiques ont déjà été mis en place tels que Opti*Test (tests de produits) et Innotrack (suivi de lancements) dans le domaine de la grande consommation, un panel spécialisé dans les nouvelles technologies et O'Mail, pour l'analyse de l'efficacité du marketing relationnel. De son côté, NFO Worldwide a créé NFO Access Panels Europe, basée à Londres, dont le directeur général est Gilles Hustaix, précédemment directeur général d'Infratest Burke France. C'est Eric Dubois, auparavant directeur commercial, qui lui succède à la tête de l'institut ; la direction commerciale étant, quant à elle, reprise par Christophe Cam-bournac. Reste encore une inconnue : quid de l'attitude de Taylor Nelson Sofres sur ce marché promet-teur ? A suivre donc.

FRANÇOIS ROUFFIAC