Recherche

Abcdaire prospectif du marketing

Publié par le

En 2005, la confiserie Tic-Tac a un format 100 bonbons. Pas de raison donc que Marketing Magazine n'ait pas ses 100 flashes visionnaires de ce qu'il pourrait advenir de cette science dite exacte qu'est le marketing. Ce qui suit a été écrit depuis l'an 2015…

  • Imprimer

Achat :

action de cliquer sur le chariot virtuel de votre écran.

Actionnaire :

il achètera obligatoirement les nouveaux produits de l'entreprise dans lequel il aura investi.

Alter :

l'alter marketing des années 2015 aura réécrit les Bibles marketing [voir aussi yaourt].

Ambassadeur :

se dira d'un client early adopter et propagateur des bonnes nouvelles initiatives de ses marques favorites.

Apple :

n° 1 mondial de la diffusion de loisirs interactifs. Aura croqué Sony et Samsung.

Avatar :

tous les consommateurs en ont au moins un en 2015 à qui ils délèguent les achats subalternes sans valeur plaisir.

Benchmarking :

action de creuser avec un canif un graffiti amoureux sur un banc. En 2015, plus aucune marque ne pratique le benchmarking qui mène à la dégénérescence.

Besoin [consommateur] :

utopie marketing des pays développés.

Blogs :

moyen de diffusion massive d'informations ou d'avis personnels, qui, en général, n'intéresseront plus que l'auteur lui-même.

Bouche à oreille :

média marketing majoritairement utilisé en 2015.

Boycott :

preuve paradoxale de la force de la relation : j'aime la marque, je suis déçu par sa dernière initiative, donc je flingue [voir aussi “Résistance” ].

BrandAc' :

jeu virtuel mondial très populaire en 2015 issu de la combinaison de la StarAc', de Gagnez des Millions et du Monopoly des marques.

B to B to C :

en 2015, sera devenu le B to B to Bop.

Byrrh :

marque de boisson branchée des jeunes urbains relancée par le groupe Pernod Ricard dans les années zéro.

Caco :

Co-production assistée par consommateur.

Cadillac :

petit village du Périgord. Un cimetière de marques y a été érigé en mémoire de celles qui n'auront pas su définir leur vision.

Category management :

en 2015, il sera orienté en catégories de clients.

CB :

sera intégré dans tout accessoire de mobilité pour faciliter les paiements instantanés [pour éviter que le client ne change d'avis ].

Centrale d'achats :

devenue barbecue-party festive réconciliant les vendeurs, les fournisseurs et leurs clients communs.

Centre commercial :

vaste parking excentré du siècle dernier.

Choix :

cases à cocher sur les sites de recherche comparatifs de 2015. La plupart des gammes de produits ou de services seront vendues sous blisters et livrés à domicile.

Coach :

les vendeurs et chefs de rayon seront devenus knowledge managers transmetteurs de savoir-faire et apporteurs de sens et de solutions à leurs clients.

Co-branding :

Biens ou services conçus et produits conjointement par deux marques. Système universellement pratiqué en 2015.

Cœur de cible :

voir ambassadeur.

Concurrence :

la compétition régnera en maître. Toute entreprise sera à la fois partenaire et concurrente de ses voisines.

Confiance :

objectif fondamental du marketing 2015 : bâtir une relation de confiance forte avec les différents publics de l'entreprise.

Consommation :

ce sera le premier loisir en 2015.

Cuisine :

lieu où les marques et leurs clients concevront et testeront ensemble et en “live” les innovations.

Danone :

ancien groupe laitier devenu groupe pharmaceutique.

Distributeur :

maître du lieu, donc maître du jeu de la Matrix marketing en 2015. Nestlé sera devenu l'un d'entre eux.

DN/DV :

outil de myopie marketing vendu en tableau Excel.

Enchère inversée :

nouveau type d'outils - également appelés Soft-discount - où il sera absolument impossible à l'acheteur de faire une bonne affaire.

Expériences :

système d'offres émotionnelles et tangibles liant les marques et leurs clients.

Expertsconsulting :

cabinet qui mit au point les premiers outils de prospective collective appliqués à réveiller l'enthousiasme.

Extension :

gymnastique des marques 2015 qui se seront lancées dans de nouveaux métiers cohérents avec leur mission.

Fidélité :

théorie marketing finalement abandonnée [voir zapping].

Flogs :

Pour Fake Blogs, manipulations qui polluent Internet. Informations censées émaner de particuliers et qui sont téléguidées par des marques, des groupements d'intérêts, des partis politiques…

Google :

son président est devenu Chief Operating Officer à l'Onu.

Gratuit :

“ce qui est gratuit n'a pas de valeur” sera l'adage marketing des années 2015.

Haier :

marque devenue leader mondial de produits high-tech chinois.

Hard-discount :

aura disparu, car plus personne en 2015 ne sera en dessous du seuil de Smic.

HSBC :

(prononcez “aitchaissebissi”) première banque mondiale qui a racheté la Crédit Agricole et la Société Générale, les deux dernières banques françaises en 2011. Ses actifs sont supérieurs au PNB du continent africain et sud-américain réunis.

Info inside :

en 2015, l'information sur un produit ou un service sera built-in ; les notices papier auront disparu au profit de pédagogie ludique incitant le consommateur à maximiser l'usage de son achat.

Innovation :

remplacé par “Initiatives”, terme beaucoup plus inspirant pour tous les collaborateurs et les clients.

Insight :

rétroviseur consommateur tombé dans les oubliettes.

Internet :

en 2015 le Web aura disparu car il sera intégré à tout objet en tant que boîte noire.

Kodak :

effet Kodak. Se dira d'une entreprise ayant tardé à s'adapter aux changements radicaux de son marché.

Leader :

faute professionnelle ; lui sera préféré la Challenger Attitude.

Logo :

en 2015, nous naîtrons avec un petit panier de tatouages siglés choisis par nos parents ; les marques n'auront plus besoin de logos mais de signaux virtuels mobiles, animés et renouvelés.

L'Oréal :

ex-groupe de cosmétique leader, devenu challenger de la chirurgie esthétique.

Marchés :

ils seront tous devenus poreux d'ici 2015, élargissant ainsi les frontières d'extension des marques. La Poste [rachetée entre-temps par Google] sera concurrente de SIL [Système U + Intermarché + Leclerc ].

Marché test :

la France, l'Allemagne ou même l'Europe pour les industriels chinois.

Max Havelaar :

pionnier du commerce équitable a racheté la branche café déficitaire de Kraft Foods en 2010.

Microsoft :

a explosé en 500 mini Microsoft autonomes. En 2015, plus petite sera une entreprise, plus intense en sera la productivité, et plus sa vitesse, sa compétitivité et ses innovations seront enthousiasmantes.

Mission [de marque] :

en 2015, sera exprimé comme un combat. A ne surtout pas confondre avec le “métier”.

Mix :

Les 4 P sont remplacés par les 4 A : un Ambassadeur [cible] s'Abonnera à une Ambiance [expérience produit/service/solution] Anticipée [innovation].

Mobile :

construction esthétique suspendue [ex. : les mobiles de Calder], les téléphones dits mobiles étant, désormais, greffés en oreillette.

Multi-branding :

système de coopération de marques entre elles. Une constellation de marques donnera naissance à une nouvelle marque-label sur une cible donnée dont elles conçoivent et fabriquent les offres.

Nano :

le coût d'un gigabit de mémoire est passé de 75 000 euros en 1970 à 2 centimes en 2015. Tout sera mini et intégré.

Néo Logo :

best-seller marketing écrit en 2015 par des experts consulting en réponse à Naomi Klein sur le pouvoir positif des marques.

Nissault :

un des trois constructeurs automobiles mondiaux né de la fusion de Renault, Nissan et Samsung.

One to one :

trouvaille de Don Pepper, système qui permet de déclarer à un prospect exactement ce qu'il veut entendre.

Paradoxes :

jeu favori du marketing 2015 qui consistera à proposer tout et son contraire en restant néanmoins cohérent avec les valeurs de la marque.

Personal Hub :

dénomination de la petite centrale mobile de connexion personnelle sur laquelle convergent tous les moyens de communication et d'interaction [PC, TV, Telecom, Agenda de vie… rassemblés sur une sorte de télécommande universelle].

Peur :

anagramme de “Repu”. Décrit une situation [exceptionnelle en 2015] où le consommateur blasé n'a plus d'envies.

Prix :

montant variable résultant de l'analyse à un instant T de la loi de l'offre et de la demande.

Produit :

remplacé par la notion de “solution servicielle”.

Promotion :

passible d'emprisonnement car dévalorisant la marque.

Publicité :

voir bouche à oreille.

Puce :

en 2015, les puces seront devenues si puissantes et miniaturisées qu'elles auront même développé une certaine émotivité qui les dotera d'un attachement affectif aux humains qui les utiliseront.

Adage 2015 :

“il faut toujours avoir une puce chez soi…”

Q&A :

quantité achetée de “questions and answers” émises par des personnes qualifiées mais anonymes.

Réalité augmentée :

télétransmission de réalités légèrement améliorées. Le marketing sera la Matrix de la société 2015.

Recommandation :

élément central du nouveau marketing peer to peer. A été la raison clé de l'abandon de l'utilisation des médias de masse.

Récompense :

tout acteur influant positivement la relation marque/client se verra récompensé.

Règles :

cadres de contraintes inventées par les marques qui les auront donc réinventés en permanence au risque de devenir obsolètes.

Relation :

différents maillons de la chaîne des hyperliens entre l'émetteur-marque et le récepteur-ambassadeur.

Résistance :

autrefois dénommée “boycott” ; décrit le phénomène amour-répulsion du consommateur expert-marketing exigeant de 2015.

Ristourne :

faute professionnelle, car diminuant la marge.

Shanghai Tang :

rachetée par Hermès dans les années zéro, est entrée dans le top dix des marques de luxe les plus valorisées au monde.

Shopping :

action performative où le plaisir tient à une série d'actes d'achat d'objets et non à leur possession.

Smart mobs :

foules réputées intelligentes dont on aura démontré que la somme de ses individualités transforme en moutons de panurge hystériques

Stress :

les initiatives proposées par les marques ayant survécu en 2015 seront toutes réductrices de stress.

TEC :

pour “Taxe Emission Carbone”, calcul du taux d'imposition lié au niveau d'émission de carbone du foyer. Une façon d'inscrire le durable dans le quotidien des marques et de leurs clients.

Télécoms :

utilisation généralisée d'écrans ultrafins et souples en polymère que l'on pourra coller directement sur la peau et utiliser comme visiophone ou pour lire ses mails.

Transparence :

la transparence [tout dire, tout montrer, sans cesse] est devenue un bien de consommation collectif, une matière à débattre, un exemple d'éthique à donner.

Utopie :

en 2015, l'imagination des marques et de leurs collaborateurs sera illimitée.

Valeur [ajoutée] :

est toujours créée, n'attend pas le nombre des années ; remplacée en 2015 par “valeur justifiée”. Toute initiative incapable de justifier instantanément sa différence sera supprimée.

Virtuel :

l'immersion virtuelle deviendra la façon normale de communiquer en 2015 ; connectés sensoriellement, nous passerons beaucoup de temps [travail ou loisirs] dans des univers virtuels utilisant des environnements 3D plus vrais que nature.

Win win :

posture marketing du XXIe siècle.

Wow :

comme dans “effet Wow”, critère de sélection n°1 de toute nouvelle initiative en 2015.

Xerox :

néologisme consistant à copier-coller intelligemment ce que fait un concurrent pour apporter une vraie différence.

Yaourt :

le marketing de 2015 aura une DLC aussi courte que celle d'un produit laitier. Cela permettra d'en changer les règles plus facilement.

Zapping :

règle permanente du jeu marketing [je zappe donc je suis consommateur-acheteur efficace].

Zorro :

en 2015, le marketing sera externalisé à des consultants Zorro organisés en commandos hyper-réactifs.

Astroturfing :


acte de guérilla marketing consistant pour une marque à avancer masquée.

Consommateur :


remplacé en 2015 par “acteur co-producteur”

Hypermarché :


très grand bazar de vente de produits divers désertés par les moins de 25 ans.

Marques :


ancien terme de rugby, cri poussé lors d'un arrêt de volley en plantant violemment le talon et qui permet un arrêt de jeu. Devenu système de preuves concrètes auxquelles un client s'abonnera/s'adonnera. Le dictionnaire Larousse de 2015 en contient plus de 400, toutes entrées dans le vocabulaire international.

Presse :


ancienne dénomination pour un système d'information payant imprimé sur format papier. Désormais rédigé par les lecteurs eux-mêmes.

Zigzag :


parcours du client hyper-mobile surfant dans les bonnes affaires.

Par Brice Auckenthaler & Pierre d'Huy, associés d'expertsconsulting, conseil en innovation, marque et prospective.

Les 7 règles d'or de l'asile colis

Les 7 règles d'or de l'asile colis

Les 7 règles d'or de l'asile colis

Avec un taux d'ouverture de quasi 100%, l'asile colis permet d'éviter tous les barrages et outils de blocage dont dispose aujourd'hui le consommateur. [...]