20 Minutes : le lecteur ne fait pas encore l'annonceur

Publié par le

Un an après son lancement, 20 Minutes affiche 1 260 000 lecteurs, teste un système d'abonnement par portage. Mais il peine encore à trouver sa rentabilité.

  • Imprimer


près avoir abonné 1500 décisionnaires chez les annonceurs, le gratuit teste depuis peu un système d'abonnement sur Paris et Haut de Seine. Le lecteur se fait livrer tous les matins son journal pour la somme mensuelle de 15 euros équivalents au coût du portage. Le temps des polémiques semble donc révolu. Mais si le quotidien gratuit a trouvé ses lecteurs pas question d'augmenter le tirage de 450 000 exemplaires. « Pas tant que le marché publicitaire ne sera pas plus dynamique », reconnaît Hervé Pointillart, président de 20 Minutes. La publicité, source principale de revenu du modèle gratuit avec le marketing direct, ne permet pas encore au quotidien,pas plus qu'à son concurrent Métro, d'atteindre son seuil de rentabilité. Même si certains signes laissent entrevoir une amélioration. L'année 2002 s'est en effet bien terminée. Quant à l'année 2003, elle a commencé un peu mollement, mais mars se présenterait toujours, selon le président de 20 Minutes, sous de meilleurs auspices. « L'évolution auprès des annonceurs est plus rapide que je ne l'avais imaginé », se félicite t-il. A l'image de La Poste qui a réservé trente demi-pages pour l'année 2003. Mais si les gratuits ont trouvé leur public, il leur reste à homogénéïser leurs études d'audience. Aucun des deux gratuits ne fait encore partie du panel de l'étude EuroPQN qui suit l'audience des quotidiens payants. Et ils n'utilisent pas non plus la même méthodologie. Ils y travailleraient actuellement dans la perspective de délivrer enfin une étude commune fin juin 2003.

Isabel Gutierrez

La rédaction vous recommande

Le guide des audiences Facebook et Instagram
Le guide des audiences Facebook et Instagram

Le guide des audiences Facebook et Instagram

Par Nosto

Dans cet ebook vous apprendrezPourquoi attaquer le funnel de conversion par la fin prend tout son sensComment exploiter les donnees recoltees [...]

Sur le même sujet

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.