Recherche
Se connecter

« Faire évoluer les couleurs »

Publié par le


Pour Maryelle Allemand, responsable marketing chez Carlin, plusieurs phénomènes coexistent actuellement. D'un côté, un courant naturel à base de vert, très visible en décoration; de l'autre, un courant emprunté à l'univers du luxe avec de nouveaux coloris tournant autour des faux noirs (violine, rouge très sombre…); entre les deux, un courant très lumineux, à l'ambiance relaxante, avec des coloris blancs ou des bleus très clairs. Sans oublier un courant “rétro-passéiste” aux coloris “patinés, assourdis” qui sentent le vécu. « On ne fait pas de révolution, précise Maryelle Allemand, mais on a à cœur de faire évoluer les couleurs. » Ainsi, tous les six mois, Carlin crée entre 50 et 60 coloris. Une nécessité, pour Jean-Baptiste Vouters, président fondateur et directeur de création de Graphèmes: « Si tout le monde utilise des couleurs identiques, tout s'annule. » Impossible alors pour un produit de se différencier: « Les couleurs vives “se pulvérisent” les unes les autres. »

Aurélie Charpentier

Sur le même sujet