Recherche
Se connecter

« Faire évoluer les couleurs »

Publié par le


Pour Maryelle Allemand, responsable marketing chez Carlin, plusieurs phénomènes coexistent actuellement. D'un côté, un courant naturel à base de vert, très visible en décoration; de l'autre, un courant emprunté à l'univers du luxe avec de nouveaux coloris tournant autour des faux noirs (violine, rouge très sombre…); entre les deux, un courant très lumineux, à l'ambiance relaxante, avec des coloris blancs ou des bleus très clairs. Sans oublier un courant “rétro-passéiste” aux coloris “patinés, assourdis” qui sentent le vécu. « On ne fait pas de révolution, précise Maryelle Allemand, mais on a à cœur de faire évoluer les couleurs. » Ainsi, tous les six mois, Carlin crée entre 50 et 60 coloris. Une nécessité, pour Jean-Baptiste Vouters, président fondateur et directeur de création de Graphèmes: « Si tout le monde utilise des couleurs identiques, tout s'annule. » Impossible alors pour un produit de se différencier: « Les couleurs vives “se pulvérisent” les unes les autres. »

Aurélie Charpentier

Sur le même sujet

Carrière

Par Floriane Salgues

Le Turing Club et Opinion Way révèlent leur première étude sur les salaires des experts data science en France, Data Scientist et Data Engineer. [...]