En ce moment En ce moment

www.marcopoly.fr

Publié par le

En un an d'existence, Marcopoly s'est imposé comme une référence dans l'univers du commerce électronique français, grâce à une stratégie commerciale axée sur le service.

  • Imprimer


Lorsque Marcopoly a été lancé, en avril 1998, rares sont ceux qui partageaient l'optimisme de ses créateurs. Il faut reconnaître qu'il y avait de quoi se montrer sceptique quant à la viabilité d'un tel projet, tellement le commerce électronique était à l'époque méconnu. Vendre du matériel informatique, des voyages, voire des disques, passe encore, mais du matériel électroménager ! Mais la persévérance est la reine des vertus et, aujourd'hui, Thierry Fossaert, le directeur marketing de Marcopoly, et ses collaborateurs, peuvent se vanter d'avoir gagné leur pari. Le véritable déclic a en fait eu lieu à l'automne 1998, lorsque Marcopoly a procédé à une augmentation de son capital à hauteur de 5 millions de francs, souscrite par Bianca Finances et JMR Finances. Cet apport d'argent frais lui a notamment permis de mettre en place une vaste campagne de communication en ligne, qui lui a valu de doubler le nombre de commandes en passant de 185 en octobre à plus de 370 en décembre. Le principe du site est simple : proposer aux consommateurs les produits des meilleures marques aux meilleurs prix. Néanmoins, la véritable valeur ajoutée du site repose sur sa qualité de services. Il est d'ailleurs frappant de voir avec quel soin le site présente son activité à ses visiteurs. Marcopoly joue la transparence, et tient à la disposition des internautes sur sa page d'accueil toutes les informations relatives à l'identité de ses dirigeants, au capital de l'entreprise, à sa philosophie et à ses services. Ce souci d'information, que l'on retrouve dans peu d'autres exemples de sites marchands, est motivé par la volonté de l'enseigne d'instaurer une relation de confiance avec les consommateurs, sachant que les produits qui sont vendus sont pour la plupart des produits qui nécessitent une forte implication de la part du client au moment de l'acte d'achat.

Une relation continue avec ses clients


En matière de prix, la politique de Marcopoly est attractive, puisque l'enseigne s'engage à rembourser la différence si le client trouve, dans les 30 jours suivants son achat, un produit identique (même marque, même référence, mêmes conditions de service), vendu moins cher chez un distributeur détaillant dans un rayon de 50 km autour de son domicile. L'internaute peut se faire une idée précise du rapport qualité/prix de chaque produit grâce à une sélection personnelle multicritère extrêmement précise : gamme de prix, type de produit, type d'accessoires, critères de performanc..., avec tout au long de la consultation l'affichage du nombre d'exemplaires correspondant à son choix. En final, le client trouve une fiche produit complète grâce à laquelle il peut faire des comparaisons avec d'autres articles en sélectionnant ses propres critères (ex. : pour un réfrigérateur, la durée d'autonomie une fois le courant coupé, la température minimale, le poids, etc.). Si, pour une raison ou une autre, le client n'arrive pas à se décider immédiatement et souhaite réfléchir avant d'acheter, il a la possibilité d'enregistrer les articles qui l'intéressent et de revenir ultérieurement les consulter en accédant directement à leurs fiches. Et ce, sans passer par les pages critères de choix, grâce à son adresse e-mail qu'il laisse avant de quitter le site. Un numéro de téléphone est également mis à sa disposition, s'il souhaite bénéficier des conseils d'un vendeur. D'autre part, Marcopoly entretient une relation continue avec ses clients, en leur faisant parvenir par e-mail des offres promotionnelles personnalisées qu'ils peuvent consulter en rentrant un code identificateur qui leur est attribué dans le message. Une offre de crédit est également proposée en partenariat avec le Cetelem. Si la qualité de service du site est irréprochable, il n'en va malheureusement pas de même de son graphisme. Couleurs fades, logo réduit, pages d'accueil surchargée... Le moins que l'on puisse dire, c'est que Marcopoly est un site tristounet, que ses concepteurs ont oublié de rendre attrayant. Dommage, car cela ne reflète pas la philosophie du site, dont le but est avant tout rendre Internet accessible au plus grand nombre. A l'occasion de la dernière édition de la Fête de l'Internet, l'enseigne a d'ailleurs imaginé une opération destinée à initier les consommateurs au commerce électronique en les incitant à passer une commande fictive sur son site sans payer quoi que ce soit. Baptisée “Buy Simulator”, cette opération a été conçue en partenariat avec dix autres sites marchands qui ont assuré la dotation des gains offerts aux clients y participant (Alapage, Comtesse du Barry, France Gourmets, Rouge & Blanc, AlloCiné, CD Mail, Destockage.com, Cetelem, Le Bouquet Nantais et Infonie).

www.marcopoly.fr en bref


Date de création : avril 1998. Conception du site : Triel. Hébergement : CVS. Produits proposés : électroménager, télé-hi-fi-vidéo. Nombre de références : 2 000. Nombre de commandes mensuelles : 400 en mars 99. Chiffre d'affaires prévisionnel en 1999 : 10 à 15 MF. Panier moyen : 2 600 F.

La concurrence


www.darty.fr www.gitem.fr www.shoptimum.com (le site de produits blancs et bruns des 3 Suisses).

TANGUY LECLERC

Autres articles

Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)
Agences
Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017) Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)

Les gains de budget de la semaine (13-17 novembre 2017)

Par Mégane Gensous

Chaque vendredi, découvrez notre récap' des compétitions et des appels d'offres remportés par les agences, les régies publicitaires et les prestataires [...]

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA
Data
5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

5 start-up qui réinventent le marketing par l'IA

Par Eloïse COHEN

Mettre à profit l'intelligence artificielle pour bousculer les visions marketing. Tel est l'objectif de 5 des start-up venues pitcher, le 15 [...]

Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?
Social media
Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?

Bad buzz : comment Electronic Arts a tué son image de marque ?

Par Clément Fages

Après avoir tenté ce 13 novembre de justifier sur Reddit le modèle économique de son dernier jeu, Electronic Arts a dû faire face à un appel [...]

Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction
Veille
Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction

Liste de Noël de la French Tech : la sélection de la rédaction

Par Stéphane Guillard

Le Noël de la French Tech, le collectif de start-up qui a pour objectif de promouvoir l'innovation issue des jeunes pousses françaises, a dévoilé [...]

L’outil innovant pour les agences de marketing digitales
Agences

Article écrit par Channable

Channable
L’outil innovant pour les agences de marketing digitales

L’outil innovant pour les agences de marketing digitales

Par Nathalie van der Linden

En tant qu’agence marketing, vous effectuez les activités promotionnelles pour augmenter la notoriété et les ventes de vos clients. Vous êtes [...]

La SVoD séduit 1 internaute sur 5
Média
La SVoD séduit 1 internaute sur 5

La SVoD séduit 1 internaute sur 5

Par Stéphane Guillard

+40%: c'est l'évolution du nombre d'utilisateurs de la vidéo à la demande par abonnement, selon le baromètre SVoD de Médiamétrie. Un engouement [...]

Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils
Social media
Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils

Social Selling : l'inventeur du concept livre ses 3 conseils

Par Clément Fages

Koka Sexton ne revendique pas le titre d'inventeur du Social Selling, mais il est incontestablement l'un de ses précurseurs et plus grands promoteurs. [...]