En ce moment En ce moment

www.le-shop.ch

Publié par le

Concept pionnier de la grande distribution on-line en Suisse, le-shop.ch a enregistré en mars une hausse de 60 % de sa fréquentation grâce à l'intégration des produits frais et comptabilise aujourd'hui 2 000 clients réguliers. Une réussite que ses créateurs souhaitent exporter, et notamment en France.

  • Imprimer


La Suisse compte 1 million d'internautes pour 6,7 millions d'habitants. Autrement dit, comme bon nombre de voisins européens, nos amis helvètes sont largement plus éduqués que nous à la pratique de l'Internet, ce qui ouvre de bien meilleures perspectives aux plus audacieux d'entre eux qui souhaitent faire du commerce via le Web. Appâté par le potentiel de développement qu'offre le réseau au monde de la grande distribution, Alain Nicod a créé en avril 1998 le premier supermarché virtuel suisse, le-shop.ch, avec le soutien financier de trois partenaires privés. L'objectif de la nouvelle enseigne virtuelle est de faciliter l'approvisionnement ménager des foyers suisses, en leur offrant la livraison à domicile moyennant 9 francs suisses (36 FF). « Une démarche totalement novatrice dans un pays où les gens sont peu habitués aux services personnalisés tant le coût de la main d'œuvre est élevé », confie Christian Wanner, directeur marketing de la société. Le projet est particulièrement bien ficelé, notamment au niveau de la gestion logistique des commandes, grâce à un partenariat établi avec la Poste helvétique. En plus d'assurer la livraison des commandes, celle-ci fournit à l'enseigne l'entrepôt de 1 500 m2 dans lequel est stockée la totalité des produits mis en vente sur le site, ainsi que le personnel chargé de la sélection en rayon des produits achetés et de la confection des colis. Le Shop a d'autre part résolu le problème de l'approvisionnement en produits frais, plus particulièrement des fruits et légumes, en installant un marché à proximité du dépôt. La marchandise ne souffre ainsi d'aucune détérioration avant son conditionnement. Emballés dans des sachets d'aluminium dotés d'une réserve de froid, les fruits et légumes gardent leur fraîcheur tout au long du transport jusqu'au client final. L'ensemble des produits achetés est regroupé dans un container de 50 litres, sur lequel sont imprimées les instructions à tenir, au cas où le client serait absent ou ne pourrait récupérer lui-même sa commande. Un système qui permet à chaque commande d'être honorée.

UN POSITIONNEMENT DE PETIT SUPERMARCHÉ DE QUARTIER


Les produits frais, disponibles à l'achat depuis le mois de mars, ont provoqué une hausse des commandes de 60 % sur le site, alors que depuis un an la croissance moyenne mensuelle oscillait autour des 20 %. D'autre part, 60 % des commandes réalisées aujourd'hui sur le site comprennent des fruits et légumes. C'est donc sur cette catégorie de produits, en attendant les produits réfrigérés tels que la viande et les produits laitiers, que Le Shop est le plus à même de faire la différence, c'est-à-dire convaincre les internautes de la valeur ajoutée de son service. Le site dispose aujourd'hui d'une base de 2 000 clients dont le panier moyen s'élève à 140 francs suisses (600 francs français), et propose 3 000 références provenant de 600 marques, ce qui représente trois fois moins de produits qu'un hypermarché traditionnel. Mais cela n'affecte pas plus que cela Christian Wanner : « Notre offre nous permet de nous positionner comme un petit supermarché de quartier, estime-t-il, ce qu'apprécie notre clientèle. Mais nous ne voulons pas non plus que le site soit perçu comme une épicerie de dépannage, tout juste bon à secourir ceux que la simple idée de se rendre dans une grande surface pour faire ses courses décourage. » Elaboré en partenariat avec Sema Group, le site bénéficie notamment de la plate-forme one-to-one de la société Broadvision, et peut ainsi développer une offre personnalisée auprès de sa clientèle. Grâce au bouton "Mes produits" présent sur la page d'accueil, les clients réguliers du site ont la possibilité de se constituer une liste d'achat personnalisée, sauvegardée à leur nom, qui mémorise les achats qu'ils ont effectués dans le passé et permet d'établir, en fonction de leurs besoins et de leurs goûts, des listes prioritaires. Le site est dépouillé de toute fonction ludique superflue, la priorité étant donnée à la simplicité de la navigation afin d'ajuster au mieux l'offre aux besoins de la clientèle féminine, cible prioritaire du site. Seul bémol quant à l'intérêt des informations fournies sur le site, cette cellule sur la page d'accueil qui propose le témoignage de clients trop souriants pour être tout à fait objectifs, où chacun se félicite de la qualité de services proposés. Si l'on résume ce qui y est dit, tout est parfait dans le meilleur des mondes virtuels. Il est vrai qu'il eût été trop beau que l'un d'entre eux émette une critique Plutôt que de se complaire dans ce type de procédé d'autosatisfaction fadasse, le site pourrait tout autant utiliser cet espace pour présenter en détail sous forme de reportage photos le parcours de la commande.

www.le-shop.ch en bref :


Date de mise en ligne : avril 1998 Produits proposés : épicerie sèche et produits frais Nombre de références : 3 000 Nombre de marques : 600 Nombre de clients : 2 000 Panier moyen : 600 FF

TANGUY LECLERC

Autres articles

LiveRamp et Criteo s'allient pour optimiser les campagnes marketing
Cross canal
LiveRamp et Criteo s'allient pour optimiser les campagnes marketing LiveRamp et Criteo s'allient pour optimiser les campagnes marketing

LiveRamp et Criteo s'allient pour optimiser les campagnes marketing

Par Stéphane Guillard

LiveRamp, fournisseur de solutions de résolution d'identité multicanal, et Criteo, spécialiste du commerce marketing, annoncent la signature [...]

Quelles sont les 100 marques US les plus puissantes ?
Etudes
Quelles sont les 100 marques US les plus puissantes ?

Quelles sont les 100 marques US les plus puissantes ?

Par Amélie Riberolle

Kantar MillwardBrown et WPP viennent de publier leur Brand-Z US, classement des marques américaines les plus valorisées dans le monde. Et dans [...]

Manageo lance "mList", outil de création de segments BtoB
Data
Manageo lance "mList", outil de création de segments BtoB

Manageo lance "mList", outil de création de segments BtoB

Par Floriane Salgues

Société spécialisée dans l'activation de données, Manageo lance le 23 novembre un outil de prospection. Baptisé "mList", celui-ci offre aux [...]

Camif fait sa BA pour le Black Friday
Retail
Camif fait sa BA pour le Black Friday

Camif fait sa BA pour le Black Friday

Par Stéphanie Marius

"Nous ne vendons rien, vous n'achetez rien. #OnDonneTout." C'est par cette phrase que les clients de Camif.fr seront accueillis sur son site [...]

Études: devenez coach de chatbot pour réinventer votre métier
Etudes
Études: devenez coach de chatbot pour réinventer votre métier

Études: devenez coach de chatbot pour réinventer votre métier

Par Florence Hussenot, directrice générale d'Adwise

La puissance de l'intelligence artificielle, alliée au big data et à l'adoption massive des chatbots, ne manque pas de laisser planer un doute [...]

Vidéo, mobile et data, au centre de la stratégie de Prisma Media
Média
Vidéo, mobile et data, au centre de la stratégie de Prisma Media

Vidéo, mobile et data, au centre de la stratégie de Prisma Media

Par Eloïse COHEN

Lancement de studios vidéos, accélération sur la réalité augmentée, sur le mobile et sur une approche data-centric, sans oublier le début de [...]

Seules 6 % des marques sont en parfaite conformité avec le RGPD
Data
Seules 6 % des marques sont en parfaite conformité avec le RGPD

Seules 6 % des marques sont en parfaite conformité avec le RGPD

Par Floriane Salgues

Alors que 95 % des marques ne sont toujours pas en conformité totale avec la loi informatique et Libertés de 1978, le chemin à parcourir pour [...]

Quels seront les outils digitaux des CMO en 2020 ?
Data
Quels seront les outils digitaux des CMO en 2020 ?

Quels seront les outils digitaux des CMO en 2020 ?

Par Clément Fages

En 2020, 96% des décideurs marketing auront recours à des solutions d'automatisation : 74% d'entre eux veulent gérer leurs campagnes marketing [...]