Recherche

laredoute.fr : l'e-mailing booste les ventes

Publié par le

En pratiquant l'e-mailing, La Redoute se constitue une base de données comportementales très ciblée. Avec 2 000 inscrits, sa newsletter permet de mieux fidéliser ses visiteurs.

  • Imprimer


Laredoute.fr a été lancé en 1995. Ce site est à la fois une réplique du catalogue papier du vépéciste, mais aussi celui de ses catalogues spécialisés. 7 000 produits issus de ces catalogues sont vendus en ligne, et 350 sont spécialement créés pour le site web. En outre, le site propose un grand nombre d'offres commerciales en, fonction de la saisonnalité (Fête des mères, Saint-Valentin, Noël) ou lors d'événements (Vendée Globe).

RETOURS IMMÉDIATS


« Le site doit se renouveler aussi vite que la mode » précise Henri Lenfant, responsable marketing de la direction commerce électronique de La Redoute. Chaque mois, une nouvelle animation est proposée. Déclinées sur le site, elles font l'objet d'opérations d'e-mailing, en utilisant la solution E-MailManager Out-bound de Cabestan. « Ce qui frappe, lorsque l'on utilise l'e-mailing par rapport à un mailing classique, outre son coût, dix fois moins cher qu'un mailing papier, c'est sa souplesse d'utilisation et la rapidité des réponses de ses destinataires. » Pour Henri Lenfant, ce média permet de lancer des tests sur des catégories précises de clients et recevoir les résultats en moins de trois jours. En avril dernier, La Redoute a lancé sa première expérience d'e-messaging. Ces e-mails ont été adressés toutes les 3 à 4 semaines, et début novembre, ce sont plus d'une dizaine de milliers de clients qui ont pu être identifiés. « Les retours sont immédiats, ce qui permet de tester des opération avant leur déploiement », ajoute-t-il. Pour preuve, ce e-mailing envoyé dans le cadre d'une opération sur Noël. Il a été envoyé un vendredi soir. Il comportait trois types de liens hypertexte. L'un vers la page du Web sur le shopping de Noël, l'autre sur une sélection de trois articles et enfin le dernier vers le site de La Redoute. Le lundi, on a pu analyser les premiers résultats. Sur 100 mails envoyés, seulement 7 NPAI et une désinscription. 41 e-mails ont été ouverts. La majorité (81 %) d'entre eux étaient au format HTML, 11 au format AOL. L'e-mailing permet de savoir, par exemple, que 17 % des mails étaient ouverts par des utilisateurs dont les fournisseurs d'accès étaient Noos.fr (ex-Cybercâble) à 17 %, Yahoo à 14 % Club Internet à 13 % et Wanadoo pour 10 % d'entre eux. 60 % ont cliqué sur le lien menant vers l'offre promotionnelle de Noël, 24 % vers les 3 produits et 14 % vers le site de La Redoute. Ces informations enrichissent la base de données clients web. Celle-ci se constitue par la récupération des e-mails lors des contacts clients, des commandes web et téléphoniques, lors d'un appel de réclamations, ou encore lors des participations aux jeux. Henri Lenfant note un taux très fort de réaction de la part des internautes utilisant les fournisseurs d'accès câble. Ce type d'internautes n'ayant pas à se soucier de la durée de leurs connexions internet sont plus motivés que les autres. Un bon signe pour le site de La Redoute. Car bientôt, de nombreuses offres d'Internet à haut débit vont être proposées. Ce qui ne peut que pousser ces internautes à musarder dans ses galeries marchandes électroniques. Et laisser leurs traces...

laredoute.fr


260 000 visiteurs par mois. Chiffre d'affaires : 260 millions de francs. Catalogue : 7 000 produits dont 350 créés pour le site. Newsletter : Fréquence : 1 envoi toutes les 3 semaines. Volumétrie base de données : 100 000 internautes. Inscrits : 2 000. 800 visiteurs quotidiens

Olivier Brusset

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

L'avenir de l'e-mailing se joue sur mobile

50% des internautes préfèrent lire les e-mails publicitaires sur mobile, selon l'étude "E-mail marketing attitude", menée par le SNCD et NP6. [...]

E-mail vs SMS marketing : le match

E-mail vs SMS marketing : le match

E-mail vs SMS marketing : le match

La mesurabilité et l'interactivité de l'e-mailing tient à dragée haute aux campagnes par SMS, dotées d'une excellente délivrabilité, selon l'étude [...]

E-mailing B to B: la lecture sur mobile en hausse

E-mailing B to B: la lecture sur mobile en hausse

E-mailing B to B: la lecture sur mobile en hausse

L'observatoire de l'e-mailing B to B du premier semestre 2015 fait le point sur les campagnes d'e-mailing. Résultats et bonnes pratiques.

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go, le magasin physique que l'e-commerçant ouvrira début 2017 à Seattle veut en finir avec l'attente et le paiement en caisse via l'initiative [...]