Recherche

YOUTUBE BOOSTE LE MARKETING VIDEO

Publié par le

Offrir une meilleure expérience vidéo aux annonceurs comme aux internautes: tel est le but de la nouvelle version de YouTube, sortie fin 2011. Pour atteindre son objectif, la société, rachetée par Google en 2006, a relooké sa plateforme de partage de vidéos en ligne.

  • Imprimer

Depuis fin 2011, YouTube propose une nouvelle interface, plus pratique pour les professionnels comme pour le grand public, afin de faciliter l'utilisation de la plateforme.

Le site revisité permet tout d'abord aux internautes amateurs de vivre une meilleure expérience vidéo, plus simple, plus riche et plus fluide. L'organisation et la présentation ont été revues sur la page d'accueil et les chaînes brandées. Chaque membre a désormais accès à un gestionnaire de ses vidéos, à une fonctionnalité montage, ainsi qu'à l'ensemble de ses abonnements de chaînes. Avec l'option «Analytics», l'internaute peut visualiser l'e-réputation de chacune des vidéos qu'il a postées: qui l'a vu, quand, sur quel support, etc.

Cette nouvelle version recommande des vidéos à chaque utilisateur en fonction de ses centres d'intérêt, de ses amis, de ses marques préférées, etc.

Enfin, elle favorise le lien social. YouTube a ainsi renforcé les espaces de commentaires et les boutons de partage vers les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, etc.). Chaque membre peut aussi regarder les vidéos postées par ses amis de Google+ sur son profil YouTube. La plateforme a, en outre, profité de cette refonte pour perfectionner et relooker sa messagerie. Celle-ci permet désormais aux membres de communiquer via des e-mails privés.

DAVANTAGE DE TRACABILITE POUR LES MARQUES

YouTube a aussi retravaillé ses fonctionnalités pour simplifier la vie des annonceurs. Les marques peuvent personnaliser plus simplement leurs chaînes et ainsi mieux valoriser leurs espaces et leurs contenus vidéos. « Nous avons conçu cette version pour que les entreprises puissent positionner YouTube au coeur de leur dispositif de brand content et de leur stratégie marketing de l'engagement », indique Olivier Raussin, directeur du display de YouTube et de Google France.

Les dirigeants du site de partage de vidéos souhaitent que les professionnels maîtrisent davantage leur marketing interactif en leur donnant la possibilité de classer, de hiérarchiser et de mesurer les médias audiovisuels. Ce dispositif doit leur permettre de contrôler leur retour sur investissement (ROI), sujet qui est aujourd'hui au coeur de leurs préoccuptations: « Parce que, comme l'explique Olivier Raussin, la question n'est plus de savoir si les annonceurs doivent communiquer via le média vidéo sur Internet. Aujourd'hui, ils sont plutôt préoccupés par l'élargissement de leur cible, la maîtrise de leur coût GRPGross rating point: indice du coût de l'investissement publicitaire. et l'accroissement de leurs ventes. »

YOUTUBE EN CHIFFRES

- 800 millions d'utilisateurs uniques consultent YouTube chaque mois.
- Près de 17 millions de personnes au total ont connecté leur compte YouTube à au moins un réseau social (Twitter, Facebook, Orkut, Buzz, etc.).
- 48 heures de vidéo sont mises en ligne chaque minute (soit presque huit années de contenu mis en ligne chaque jour).
- Plus de trois milliards de vidéos sont regardées chaque jour.
- Les utilisateurs mettent en ligne l'équivalent de 240 000 longs métrages chaque semaine.
- 70 % du trafic YouTube est généré en dehors des Etats-Unis.
- YouTube est disponible dans 25 pays et traduit dans 43 langues.
- Plus de 700 milliards de vues ont été enregistrées sur YouTube en 2010.
- 150 ans de vidéos YouTube sont regardés chaque jour sur le réseau social Facebook.
- Chaque minute, plus de 500 tweets contenant des liens YouTube sont envoyés.
- 100 millions de personnes s'expriment chaque semaine sur YouTube (avis, partages, commentaires, etc.).

MISER SUR LE FORMAT «TRUEVIEW»

YouTube met un point d'honneur à capitaliser sur le succès de TrueView. Sorti en mars 2011, ce format publicitaire donne le pouvoir aux internautes. Ces derniers peuvent, s'ils le souhaitent, fermer la publicité vidéo pour accéder directement au contenu «premium» (c'est-à-dire aux vidéos réalisées par des professionnels et non par des amateurs).

L'offre TrueView est fondée sur le modèle «cost-per-view»: les annonceurs ne sont facturés que lorsque l'utilisateur choisit de visionner au moins 30 secondes de leur vidéo publicitaire. Le cost-per-view rencontre aujourd'hui un réel succès.

« Cette approche est bénéfique pour tous. D'un côté, les consommateurs choisissent les publicités vidéos qui les intéressent ; de l'autre, les annonceurs touchent plus efficacement leur coeur de cible. Enfin, les créateurs de contenu peuvent maximiser leurs revenus », explique Olivier Raussin, directeur du display de YouTube et de Google France.

Si l'on en croit les derniers tests effectués par YouTube, ce type de publicité vidéo «opt-in» enregistre un taux d'engagement dix fois supérieur aux publicités vidéos classiques. Plusieurs professionnels sont séduits. C'est le cas d'Adrien Vincent, directeur de KR Digital, l'une des premières agences à avoir testé ce modèle. « Le TrueView entre parfaitement dans nos stratégies digitales, car ce format privilégie le confort et l'engagement de l'internaute vis-à-vis de la publicité », explique-t-il. Pour Stanislas de Parcevaux, directeur marketing de la société Orangina Schweppes France, « Ce format publicitaire est en parfaite cohérence avec la stratégie d'engagement du groupe et de ses marques sur les médias sociaux » Cerise sur le gâteau: YouTube estime que, d'ici à 2015, la moitié des campagnes display sera proposée en cost-per-view.

2012: L'ANNEE DE LA VIDEO

Dans les années à venir, la vidéo publicitaire devrait connaître de beaux jours.

Sur le seul mois de septembre 2011, 28 millions d'internautes français ont regardé au moins une vidéo sur leur ordinateur, selon Médiamétrie. Par ailleurs, l'institut révèle que sur le podium des brands players les plus visités par les Français en septembre dernier, YouTube prend la pôle position avec un million de vidéos vues, suivi de loin par Dailymotion (158 000) et TF1 (110 000).

L'explosion attendue des ventes de TV connectées devrait encore faire croître ces bons résultats dans les prochains mois.

Emilie Kovacs

YouTube : quels sont les usages des Français ?

YouTube : quels sont les usages des Français ?

YouTube : quels sont les usages des Français ?

Se divertir, suivre les tendances ou, encore, s'informer. La plateforme de vidéos YouTube séduit un Français sur deux, selon les derniers chiffres [...]

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

L'expert du CRM Salesforce annonce intégrer à ses offres, en version beta, les fonctionnalités vidéo du spécialiste de l'hébergement et de la [...]

Les 5 meilleures publicités de YouTube

Les 5 meilleures publicités de YouTube

Les 5 meilleures publicités de YouTube

En 2015, YouTube souffle ses 10 bougies et multiplie classements et rétrospectives. Pour ce Top 5, la plateforme vidéo a demandé aux internautes, [...]

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

Après avoir abandonné son site web pour passer au tout social et tout vidéo, Minutebuzz accélère son développement avec la prise de participation [...]

Les 10 vidéos les plus vues sur YouTube en France

Les 10 vidéos les plus vues sur YouTube en France

Les 10 vidéos les plus vues sur YouTube en France

Avec une croissance de 34% en 2014, la vidéo en ligne s'impose comme un média de référence et un puissant levier marketing. Retrouvez les 10 [...]