Recherche

Xpress 7 dans les bacs

Publié par le


Le Xpress nouveau est arrivé. La dernière version du leader des logiciels de PAO, en phase de test depuis mars dernier auprès d'un panel d'utilisateurs chevronnés, est commercialisée depuis fin mai. Vraie nouvelle version et non pas simple mise à jour des fonctionnalités, Xpress 7 apporte un ensemble de fonctionnalités complémentaires, dont certaines issues de la concurrence, comme le contrôle de l'opacité des éléments graphiques et textuels, l'application d'effets visuels sur les images sans passer par un logiciel spécifique, l'intégration des polices “open type”. Véritable innovation, cette mouture supporte le partage de projets pour le travail collaboratif et intègre le standard JDF pour la prévisualisation des pages. Enfin, le nombre de formats d'exportation est plus important.


Le plus : intégration du travail collaboratif. Le moins : plus cher que son principal concurrent.

Samir Azzemou

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]