Recherche

Wegener DM regroupe ses activités

Publié par le

Implanté en France en 2001, le groupe Wegener, dirigé par Yves Poll, se donnait cinq ans pour devenir leader sur le marché français. Aujourd'hui, en regroupant ses filiales à Montrouge, le groupe aborde une nouvelle ère.

  • Imprimer


«L orsqu'en 2001, j'ai cessé de m'occuper de Wegener en Belgique, ma mission était d'installer le groupe en France en cinq ans. C'est chose faite, les fondations sont posées, d'autres vont se charger de construire la maison. » Yves Poll, fondateur en France de Wegener, aura mis trois ans pour implanter la filiale française du groupe hollandais et développer une offre globale allant de la collecte de données à leur restitution au travers de quatre filiales : Fedaso, qui se charge de la saisie ; Altria, qui traite et enrichit les données marketing ; Apollinis, société gérant une base de données comportementale mutualisée et louant des adresses off et on line, et Sagone, spécialisée dans l'hébergement et la gestion de bases de données. Pour Yves Poll, après la période d'acquisition, vient celle de la consolidation. Pour mieux consacrer cette nouvelle étape, Wegener Direct Marketing France se dote d'une nouvelle identité graphique - Wegener DM -, commune à toutes les autres filiales du groupe.

Regroupement à Montrouge


En outre, afin de créer des synergies entre les différentes entreprises, les quatre entités françaises vont se regrouper à la mi-juillet à Montrouge, dans le sud de Paris. Enfin, considérant que son défi - faire de Wegener l'un des principaux acteurs du marché en France - est réalisé, Yves Poll transmettra dès la fin de l'année 2004 la présidence du groupe à Jean-Michel Moulié, actuel Dg de Wegener et président d'Apollinis. Il sera entouré de Roland André et de Bertrand Fournis, qui seront Dg du groupe et formeront, avec Jean-Michel Moulié, le nouveau comité exécutif du groupe. Ils conserveront en parallèle leurs fonctions dirigeantes au sein des filiales, à savoir Apollinis, Altria et Sagone. Yves Poll, quant à lui, a souhaité continuer à développer l'une des filiales, Fedaso, et en gardera la présidence.

Une marque à terme


Ce regroupement sur un seul site annonce-t-il une fusion des trois entités ? « On peut imaginer qu'à terme il n'y ait plus qu'une marque », répond Yves Poll. Les trois entités réunies, le groupe est en ordre de marche, et couvre tous les domaines du MD, de la collecte de données à leur restitution. Quant à la composante manquante, celle de l'analyse, elle est proposée sous la forme de partenariats avec Cartegie ou InBox. Et, lorsqu'on l'interroge sur l'éventualité de rachat d'une entreprise spécialisée dans l'analyse, Jean-Michel Moulié pense que, dans l'immédiat, la question n'est pas à l'ordre du jour. Reste que le groupe dispose en son sein de deux statisticiens et qu'il est à la recherche « d'une grosse tête ». Et Yves Poll de conclure : « Le développement du groupe se fera par croissance interne, même si l'acquisition de petites entités n'est pas exclue. »

Olivier Brusset

Wegener DM, le tout en un européen

Wegener DM, le tout en un européen

Wegener DM, le tout en un européen

Altria, Apollinis et Sagone, les trois ex-filiales du groupe Wegener DM France sont regroupées sous une marque européenne unique.

Wegener à la conquête de l'Hexagone

Wegener à la conquête de l'Hexagone

Wegener à la conquête de l'Hexagone

Le groupe hollandais veut accélérer son développement dans le marketing direct. Il mise beaucoup sur la France, où se créé un holding regroupant [...]

Le groupe Wegener se renforce en France

Le groupe Wegener se renforce en France

Le groupe Wegener se renforce en France

Déjà présent dans l'Hexagone avec Sopres France, filiale spécialisée en traitements informatiques de bases de données et en analyse marketing, [...]