Recherche

Vivolio se voit rentable en 2002

Publié par le

D'après les résultats d'une étude commandée par le site, l'évolution du marché de l'immobilier neuf laisse entrevoir de belles perspectives de développement pour l'offre en ligne.

  • Imprimer


Un chiffre d'affaires de 1,53 ME, 360 réservations de logements en ligne, tels sont les objectifs que Vivolio souhaite remplir sur l'exercice 2002. Lancé en mars 2001 par trois promoteurs, George V, Kaufman & Broad et Bouygues Immobilier, Vivolio semble sur le point de confirmer la pertinence de son modèle B to B to C. Sans se borner à jouer les pure players, le site a su exploiter un créneau situé à mi-chemin entre producteurs et consommateurs de biens immobiliers. C'est par la mise en relation de ces deux segments que Vivolio se rémunère, sur le principe du paiement au résultat. En effet, le portail récupère 2 % du montant d'un logement lorsque l'engagement de l'acheteur aboutit à un contrat de réservation. Plus qu'un site de e-commerce, Vivolio se définit comme un outil de e-marketing permettant de cibler et qualifier les intentions d'achats. Ainsi, le site délivre, gratuitement, un panel de 7 000 offres de logements en construction, agrémentées de conseils et services relatifs aux programmes immobiliers. Courant 2001, 180 réservations de logements auraient été générées par le site, qui revendique 0,6 ME de chiffre d'affaires dégagé au cours de cette période. Dès le second semestre 2002, il compte atteindre la rentabilité de ses activités, dont les coûts de fonctionnement sont estimés à 1,7 ME. Une ambition plutôt optimiste pour une start-up d'un an d'âge, mais « réaliste », selon Claude Durrande, le président du conseil de surveillance de Vivolio. Afin d'évaluer le potentiel du marché sur les cinq années à venir, une étude a été commandée à Ipsos Médiangles. Réalisée auprès d'un échantillon représentatif de 2 000 panélistes, elle montre que 30 % des sondés comptent acquérir un bien immobilier d'ici 2007, dont 5 % dans les six mois à venir. En second lieu, l'enquête révèle que 22 % de l'échantillon postulent pour du logement neuf, contre 25 % pour l'ancien. De plus, si 10 % des sondés déclarent vouloir commencer leurs démarches sur Internet, ils seraient 44 % à vouloir intégrer le média aux autres moyens de recherche. « C'est ici que se situe notre coeur de cible », lance Claude Durrande. Et c'est sur ce micro-segment que Vivolio concentrera ses efforts courant 2002, à commencer par le tant attendu service de visite virtuelle qui permettra de visualiser les logements à partir d'un simple plan.

Nathalie Carmeni

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, lors d'une matinée organisée, à Paris, emarketing.fr et IBM, organisaient une matinée consacrée aux tendances du marketing [...]

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: licorne (J-19)

Calendrier de l'Avent du marketer: licorne (J-19)

Calendrier de l'Avent du marketer: licorne (J-19)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go, le magasin physique que l'e-commerçant ouvrira début 2017 à Seattle veut en finir avec l'attente et le paiement en caisse via l'initiative [...]