Recherche

Vénicia : la carte multifonction de la Camif

Publié par le

L'entreprise de VAD et C2C, sa société financière, lancent, en collaboration avec la Casden Banque Populaire, une carte bancaire à facilité de paiement.

  • Imprimer


«Aucune entreprise de distribution ne proposait jusqu'à présent ce type de carte. » C'est ainsi qu'Alain Morelli, directeur du pôle financier du groupe Camif (C2C) présente la nouvelle carte bancaire du groupe, Venicia, lancée avec son partenaire la Casden Banque Populaire. Partenaire qui l'a aidé à franchir les différentes étapes pour avoir le droit d'émettre ce type de carte. Son positionnement est d'être une carte bancaire à facilité de paiement, qui permet de régler ses achats dans toutes les enseignes du groupe Camif mais aussi auprès de tout opérateur acceptant les règlements par carte bancaire internationale. Réservée aux sociétaires et aux adhérents de la Camif, elle permet aussi de retirer de l'argent dans n'importe quel distributeur du réseau Visa, mais moyennant le versement de frais de gestion. Tous les mois, le porteur de la carte reçoit un relevé détaillé de ses opérations, il décide alors avec quel mode de règlement il va payer ses achats : en une fois avec un paiement différé gratuit, en 4 fois, en 10 fois ou avec une réserve d'argent de 30 000 F. Plusieurs médias vont lui permettre de confirmer son choix : Minitel, télématique vocale, Internet et téléphone. « La carte Venicia doit être vécue comme une deuxième carte bancaire », poursuit Alain Morelli. Elle cohabitera, par ailleurs, avec la carte privative du groupe Camif, Véronèse, qui possède 250 000 porteurs. Pour animer la carte, un programme de fidélité est prévu : plus les sociétaires l'utilisent, plus ils accumulent des points fidélité, appelés "ducats", pour rester dans l'ambiance italianisante de la gamme financière du groupe. Pour sa première année, qui fait office de test, la Camif s'est fixée de recruter entre 10 000 et 15 000 souscripteurs.

Sophie Mensior