Recherche

VVF change d'identité

Publié par le

Rebaptisée Belambra vvf, VVF Vacances rajeunit son offre qui passe par deux axes majeurs: la fidélisation de la clientèle historique et la conquête de clients étrangers, notamment via le Web.

  • Imprimer
Des services adaptés à la clientèle, où le rêve est toujours présent.

Des services adaptés à la clientèle, où le rêve est toujours présent.

Le plus ancien spécialiste des clubs de vacances change de nom. Exit le très populaire VVF Vacances, bienvenue à Belambra vvf. Une nouvelle identité censée symboliser, selon Olivier Colcombet, président du directoire, «le renouveau de l'entreprise entamé dès 2005 avec une montée en gamme progressive de notre offre. Cela passe par la rénovation de tous nos sites et la mise en place de services adaptés à notre clientèle.» Un ambitieux projet dans lequel le voyagiste a investi quelque 200 millions d'euros avec pour principal objectif la conquête d'une nouvelle clientèle européenne, soit 20% des clients de Belambra contre 10% actuellement. «Nous comptons sur Internet pour assurer ce recrutement de clients étrangers, note Vanessa Diriart, directrice des ventes de Belambra-vvf. Nous allons collecter des adresses e-mails via des mini sites dédiés mis en place dans les principaux pays ciblés.» Outre la clientèle européenne, le spécialiste du club de vacances souhaite se concentrer sur sa clientèle historique qui a eu tendance à délaisser la marque. Pour cela, la direction marketing va réaliser un travail de segmentation en fonction de la récence des achats sur sa propre base de données afin de déterminer un coeur de cible. «Nous avons déjà fait des rapprochements avec des mégabases comme celle d'Acxiom qui nous permettent d'affiner nos segments», poursuit Vanessa Diriart. Si l'e-mailing et le Web sont les canaux privilégiés pour toucher cette clientèle, les outils traditionnels seront également utilisés. Ainsi, ce sont plus d'un million de catalogues qui seront envoyés sur l'année 2008. «Nous avons une tradition de vépéciste et nous devons donc optimiser le canal papier, note la responsable. Mais Internet jouera un rôle prépondérant dans notre stratégie de conquête et de fidélisation car nous entendons nous positionner comme l'un des principaux acteurs de l'e-travel en France.»

- 60 clubs de vacances en France.
- Chiffre d'affaires 2007: 154 millions d'euros.
- 500 000 clients accueillis chaque année.
- 40% des ventes générées par le Web.

Isabelle Sallard