Recherche

VOYAGE AU CENTRE DE LA BASE DE DONNEES

Publié par le

De la fidélisation en ligne pour les sites d'e-commerce à l'élaboration de panels pour les instituts de sondage: Maximiles explore et exploite les bases de données. En 11 ans, l'entreprise française a conquis sept millions de membres et plus d'1 millier d'annonceurs.

  • Imprimer
Le programme de fidélité de Maximiles compte plus de 7 millions de membres

@ M. Bertrand

Le programme de fidélité de Maximiles compte plus de 7 millions de membres

Faire parler les bases de données le coeur de métier de Maximiles pourrait se résumer à ces mots. Mais cette définition serait réductrice. En fait, l'entreprise exerce trois activités intimement liées: conception et gestion de programmes de fidélité en ligne, acquisition et qualification de prospects, et élaboration de panels pour les instituts de sondage. Le terreau fondateur de la société, c'est la fidélisation avec Maximiles.com, un programme de fidélité en ligne et commun aux e-marchands. « Compte tenu de la fréquence d'achat, un programme de fidélité est très coûteux pour un e-marchand, qui, seul, ne peut pas offrir grand chose aux clients fidèles, explique Marc Bidou, le p-dg de la société. En revanche, en se regroupant avec d'autres, il peut fidéliser de façon intéressante, puisque le client cumule les avantages de toutes les enseignes participantes. » Aujourd'hui, une centaine d'annonceurs (Voyages-sncf.com, 118 008, AchatVip, Sixt, etc.) ont adopté le programme de fidélisation Maximiles.com. Celui-ci compte déjà plus de septmillions de membres et enregistre 100 000 internautes de plus chaque mois. « Ceux-ci disposent d'une multitude d'offres, de remises, pour acheter malin et gagner rapidement de vrais cadeaux. Nous diffusons les offres de tous les e-commerçants aux membres qui les acceptent en fonction de leurs centres d'intérêt », détaille Marc Bidou.

Marc bidou / Maximiles

« Seul, un e-marchand ne peut pas fidéliser de façon attractive ses clients. »

UNE PLATEFORME MULTIFONCTION

Très vite, plusieurs entreprises, pas forcément que des e-commerçants, demandent des programmes de fidélisation sur mesure. D'où la naissance de Maximiles Services, avec un premier client, IBM, en 2001. Depuis, l'offre a séduit plus de 50 annonceurs: UGC, BRED, Virgin... Dès les débuts, Marc Bidou choisit une plateforme, unique et homogène, capable d'intégrer toutes les fonctionnalités: envoi d'e-mails, requêtage, analyse, reprise de parole et stockage de données Cette option lui permet de lancer sa deuxième activité, en 2003: Maximail. Cet outil de communication et d'acquisition de fichiers réalisé à partir d'une base de données riche de trois millions de contacts (dont 50 % en France) est proposé aux annonceurs, agences, centrales d'achat média et brokers. Pour rentabiliser au maximum ses bases de données, Marc Bidou crée, en 2006, une troisième activité: Maximiles Panels. « Nous fournissons aux instituts d'études et de sondages les échantillons représentatifs des populations, nécessaires pour répondre aux questions de leurs clients (entreprise, partis politiques, etc) Ces panels sont élaborés à partir de deux millions de contacts opt-in, qui bénéficient naturellement d'avantages sur Maximiles.com. » Pour parachever son offre de fidélisation, Marc Bidou lance, en 2009, Fabuléos, un programme de cash-back. Sa spécificité? C'est le seul dispositif en France qui verse la totalité du gain au client sans percevoir de commission. « Ils paient juste un abonnement annuel de 7 euros, prélevés dès leur premier gain » En moins de 11 ans, Maximiles est devenu leader européen des programmes de fidélité en ligne. Dans ses quatre bureaux (Paris, Londres, Casablanca et Berlin), l'entreprise emploie 125 personnes qui travaillent pour plus de 1 000 entreprises clientes. En 2009, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 15, 6 millions d'euros. Marc Bidou prévoit encore une croissance à deux chiffres pour 2010. Pour l'heure, il souhaite intégrer le mobile dans ses activités. Des développements à suivre...

DATES-CLES

- 3 Janvier 2000: CREATION DE MAXIMILES.COM.
- 2001: CREATION DE MAXIMILES SERVICES.
- 2003: CREATION DE MAXIMAIL.
- 2005: ENTREE EN BOURSE.
- 2006: CREATION DE MAXIMILES PANELS.
- 2007: SECONDE LEVÉE DE FONDS.
- 2009: CREATION DE FABULEOS EN FRANCE.
- 2009: 15,6 MILLIONS D'EUROS DE CHIFFRE D'AFFAIRES.
- 2010: RACHAT DE PANEL B A BERLIN.

Dominique Fèvre

[Tribune] Data driven: il reste du chemin à faire!

[Tribune] Data driven: il reste du chemin à faire!

[Tribune] Data driven: il reste du chemin à faire! [Tribune] Data driven: il reste du chemin à faire!

Si les marques brandissent bien haut l'étendard de la data, toutes ne la gèrent pas de façon optimale, loin s'en faut. Ainsi, 62,5% des entreprises [...]

Lumière sur… les 6V du Big Data

Lumière sur… les 6V du Big Data

Lumière sur… les 6V du Big Data

Avoir une Data permet aux entreprises reposant sur une vue classique du marché (basée sur l’intuition) de migrer vers une analyse s’appuyant [...]

Une solution pour créer ses propres bases de données

Une solution pour créer ses propres bases de données

Une solution pour créer ses propres bases de données

La plateforme Fichit, lancée en ligne fin mai, offre la possibilité de générer gratuitement des bases de données et de partager des informations [...]

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Data Marketing : collecter la bonne donnée

Des millions de données on et off line sont à la disposition des marketeurs et leur collecte est devenu un enjeu majeur pour les entreprises. [...]