Recherche

Un teasing TV pour rediriger vers le Web

Publié par le

Parmi les trois grandes campagnes de communication annuelles de Samsung, celle du SGH D600 a fait intervenir médias, hors-médias, e-mailing et street marketing.

  • Imprimer


Une opération “Flagship” chez Samsung, c'est une vaste opération de communication qui se déroule deux à trois fois par an pour promouvoir un nouveau produit grand public de l'équipementier coréen. « Chaque pays décline l'identité visuelle créée par la maison mère pour s'en servir tout au long d'une campagne qui se répercute dans les grands médias, sur Internet, au sein des points de vente et lors d'opérations de street marketing », explique Jean-Philippe Illarine, directeur marketing de Samsung Telecom France. La dernière, qui a eu lieu en novembre 2005, se consacrait au tout nouveau SGH D600, et a coûté à l'industriel 2,5 ME rien qu'en France. Le principe est simple : un spot télévision de trente secondes fait la lumière sur la vie pleine de rebondissements d'un utilisateur du produit. A la fin de ce spot, Samsung invite les téléspectateurs à imaginer une suite en se rendant sur un site événementiel, www.samsung-events.com (accessible via le portail www.samsung.fr), développé par l'agence Keblow qui a aussi géré la campagne de promotion en ligne. Conjointement, des opérations de street marketing dans quatre localités (Paris, Lille, Lyon et Marseille) et des animations en points de vente ont été montées afin d'optimiser la visibilité de la marque. « Les consommateurs ont pu essayer le produit et regarder le spot publicitaire sur l'écran du mobile. Une nouvelle occasion de les rediriger vers le site internet », ajoute Jean-Philippe Illarine.

Internet au centre de la campagne

Pour ne rater aucune opportunité, Samsung a réalisé un e-mailing sur la base clients de sa boutique en ligne réservée aux utilisateurs de ses mobiles. Sur les 1 500 000 profils de cette base, les 400 000 plus actifs, appelés “Premium”, ont reçu un message les invitant à participer au concours. En revanche, aucune précision n'a été communiquée sur le taux d'ouverture de cette campagne. Le site internet se trouve au centre de l'ensemble de la campagne et permettait aux internautes d'accéder à des informations complémentaires sur le produit, mais leur proposait surtout de participer à un jeu-concours durant lequel ils imaginaient la chute du spot TV. Ce concours soutenait une mécanique classique d'acquisition de base de données de prospects et les résultats ont été satisfaisants pour Samsung : entre 200 000 et 300 000 participants. « Le premier rôle de la télévision était d'assurer la visibilité de la marque et de l'opération auprès du grand public. Mais la puissance du dispositif promotionnel n'aurait pas pu nous permettre d'atteindre ces résultats. Cela est dû au spot TV qui a su éveiller la curiosité du téléspectateur », précise Jean-Philippe Illarine.

Par Samir Azzemou

L'AAMI élit son nouveau bureau

L'AAMI élit son nouveau bureau

L'AAMI élit son nouveau bureau

Arnaud Baudry Asson president Oconnection prend la presidence de Association des Agences Medias Independantes

Semaine de la presse et des médias 2017

Semaine de la presse et des médias 2017

Semaine de la presse et des médias 2017

Organisee par le Clemi Centre pour Education aux Medias et l Information cette manifestation pour objectif de permettre une meilleure comprehension [...]